Dans la pratique, Apple va obliger ses employés à travailler au bureau le mardi, le jeudi et un troisième jour à définir par les différentes équipes. Il s'agit là d'un ajustement au plan original, qui prévoyait le travail au bureau le lundi, le mardi et le jeudi.

C'est en juin 2021 qu'Apple annonça pour la première fois une politique de travail au bureau de trois jours. Depuis lors, plusieurs nouveaux pics de covid furent cependant observés au niveau mondial, ce qui fait qu'Apple en revint à deux journées de travail au bureau par semaine. La nouvelle politique sera d'abord appliquée sur les sites d'Apple dans la Silicon Valley, avant d'être déployée aux autres bureaux.

Apple très stricte

Selon l'agence de presse Bloomberg, le producteur de l'iPhone a été l'une des entreprises technologiques les plus strictes quant au retour des employés au bureau et ce, au grand dam de certains membres du personnel. Ces derniers mois, Microsoft, Amazon, Google et d'autres groupes technologiques se sont montrés plus ouverts envers le télétravail.

En collaboration avec Dutch IT Channel

Dans la pratique, Apple va obliger ses employés à travailler au bureau le mardi, le jeudi et un troisième jour à définir par les différentes équipes. Il s'agit là d'un ajustement au plan original, qui prévoyait le travail au bureau le lundi, le mardi et le jeudi.C'est en juin 2021 qu'Apple annonça pour la première fois une politique de travail au bureau de trois jours. Depuis lors, plusieurs nouveaux pics de covid furent cependant observés au niveau mondial, ce qui fait qu'Apple en revint à deux journées de travail au bureau par semaine. La nouvelle politique sera d'abord appliquée sur les sites d'Apple dans la Silicon Valley, avant d'être déployée aux autres bureaux.Selon l'agence de presse Bloomberg, le producteur de l'iPhone a été l'une des entreprises technologiques les plus strictes quant au retour des employés au bureau et ce, au grand dam de certains membres du personnel. Ces derniers mois, Microsoft, Amazon, Google et d'autres groupes technologiques se sont montrés plus ouverts envers le télétravail.En collaboration avec Dutch IT Channel