Les e-Gov-awards montrent une évolution (lente) vers les pouvoirs publics électroniques

07/12/18 à 18:24 - Mise à jour à 18:24

Il y a des pays, où les pouvoirs publics interagissent numériquement quasi entièrement avec leurs citoyens et entreprises. La Belgique - et ses nombreux niveaux de pouvoir - n'en est pas encore là. Il n'empêche que les projets, qui ont été couronnées par Agoria lors des e-Gov-awards, montrent une évolution progressive dans ce sens.

Le jury des e-Gov-awards juge chaque année des projets publics sur base de cinq aspects: facilité d'emploi, rentabilité, innovation, collaboration et 'open data' (données ouvertes). Chacun de ces aspects fait l'objet de débats. C'est ainsi que sous l'aspect 'rentabilité', on examine combien le projet permet d'économiser, mais on peut aussi en évaluer le rendement social: le projet a-t-il un impact positif pour la société?
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez tous les articles Datanews gratuitement

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré

Nos partenaires