Suite à un examen plus approfondi, il est apparu que ce sont des renseignements concernant 2 millions de clients environ de marques automobiles et de sociétés de leasing, pour lesquels Allianz garantit une assistance, qui ont pris la clé des champs. Ces clients en ont été informés.

Les données étaient sauvegardées sur un support prévu à cet effet, selon Allianz suite à un article paru dans le journal néerlandais Algemeen Dagblad. Ce support a été dérobé début septembre d'un coffre-fort quelque part aux Pays-Bas. Allianz ne souhaite pas préciser l'endroit, où les faits se sont passés. On ne sait pas non plus clairement si le voleur en voulait précisément à ces données ou si c'était un hasard.

Le support contenait surtout des combinaisons de numéros de plaque et de modèles de voiture des clients. Dans certains cas, cette information était aussi associée aux noms et adresses des propriétaires. Des personnes mal intentionnées pourraient utiliser ces renseignements pour lancer des attaques d'hameçonnage (phishing) contre les propriétaires. Il ne s'agit en tout cas pas de données financières, selon Allianz, et l'assureur affirme n'avoir aucun indice tendant à démontrer que ces informations ont été abusées.