Sur internet, on a vu apparaître un fichier Excel, partagé notamment via WhatsApp. Il contient des numéros ID de citoyens, des informations sur leur salaire et leur fonction, ainsi que des données sur leur employeur. Ces renseignements proviennent probablement du fisc albanais.

Deuxième fuite en l'espace d'un an

Il s'agit là de la deuxième importante fuite de données en l'espace d'un an en Albanie. En avril en effet, les données de quelque 910.000 Albanais avaient déjà pris la clé des champs. D'après des rumeurs, elles avaient été dérobées auprès du service d'enregistrement des citoyens du pays.

La toute dernière fuite de données est actuellement examinée de près par le procureur général, qui se concentre sur l'authenticité et la source de ces informations.

En collaboration avec Dutch IT-channel.

Sur internet, on a vu apparaître un fichier Excel, partagé notamment via WhatsApp. Il contient des numéros ID de citoyens, des informations sur leur salaire et leur fonction, ainsi que des données sur leur employeur. Ces renseignements proviennent probablement du fisc albanais.Il s'agit là de la deuxième importante fuite de données en l'espace d'un an en Albanie. En avril en effet, les données de quelque 910.000 Albanais avaient déjà pris la clé des champs. D'après des rumeurs, elles avaient été dérobées auprès du service d'enregistrement des citoyens du pays.La toute dernière fuite de données est actuellement examinée de près par le procureur général, qui se concentre sur l'authenticité et la source de ces informations.En collaboration avec Dutch IT-channel.