La dernière mouture de la loi a été annulée au mois de mai par la Cour constitutionnelle. Le ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne, a préparé un nouveau texte mais celui-ci n'a pas encore fait l'objet d'un accord. "Il y a différentes opinions", a souligné Mme De Sutter.

Le comité R, qui contrôle les services de renseignement, ainsi que l'Autorité de protection des données se sont montrés critiques en raison des risques encourus en matière de respect de la vie privée.

La dernière mouture de la loi a été annulée au mois de mai par la Cour constitutionnelle. Le ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne, a préparé un nouveau texte mais celui-ci n'a pas encore fait l'objet d'un accord. "Il y a différentes opinions", a souligné Mme De Sutter.Le comité R, qui contrôle les services de renseignement, ainsi que l'Autorité de protection des données se sont montrés critiques en raison des risques encourus en matière de respect de la vie privée.