Sur le plan mondial, 3,790 billions de dollars environ seront dépensés en IT. Ce sera 1,1 pour cent seulement de plus qu'en 2018. Gartner attribue en partie cette quasi-stagnation à la fermeté du dollar.

Dans le segment des centres de données, Gartner table sur un recul de 2,8 pour cent à 204 milliards de dollars. Pour le cabinet d'analystes, cela est dû à une diminution du prix de vente moyen sur le marché des serveurs.

Les logiciels professionnels, par contre, seront le segment qui enregistrera la plus forte hausse (+ 7,1 pour cent) à 427 milliards de dollars. Selon Gartner, cette progression serait due à la croissance des logiciels d'infrastructure, tout spécialement en matière d''integration Platform as a Service' (iPaaS) et d''application Platform as a Service' (aPaaS).

© Gartner

Pour les appareils, Gartner s'attend à une régression d'1,9 pour cent à 655 milliards de dollars. Quant aux services IT, le deuxième plus grand segment du marché, ils progresseront de 3,5 pour cent à 1,016 billion de dollars. Les dépenses en services de communication resteront, eux, assez stables avec un recul de 0,1 pour cent à 1,487 billion de dollars.

Il nous faut insister ici sur le fait qu'il s'agit là de prévisions. C'est ainsi qu'au début de l'année dernière, Gartner prévoyait pour 2018 une hausse de 4,5 pour cent, alors qu'il s'avéra après coup qu'elle avait été de 4 pour cent.