Les 'miners' sont des programmes mal intentionnés conçus pour voler des crypto-espèces d'appareils infectés. Ils sont souvent installés à l'insu des utilisateurs et se mettent ensuite lentement à en extraire différents types de crypto-espèces. Dans certains cas, les dommages peuvent atteindre des millions.

23.894 nouvelles modifications

Même si les 'miners' représentaient début 2018 un outil bien connu dans la panoplie des cybercriminels, ils ont perdu en popularité en 2020. Mais d'après le rapport de Kaspersky, la situation a de nouveau changé au premier trimestre de 2021. De février à mars 2021, le nombre de modifications uniques de 'miners' a plus que quadruplé pour passer de 3.815 à 16.934. En tout, les chercheurs de Kaspersky ont durant les trois premiers mois de l'année découvert 23.894 nouvelles modifications de miners.

Le nombre d'utilisateurs de Kaspersky, qui ont été aux prises avec des 'miners' sur leurs appareils, a également sensiblement augmenté pour passer de 187.746 utilisateurs en janvier de cette année à 200.045 en mars. En tout, 432.171 utilisateurs ont dû faire face à des 'miners' durant le premier trimestre de 2021.

La meilleure façon d'éviter les dommages causés par les 'miners', c'est d'installer une solide solution de sécurité. Kaspersky prévient cependant que les 'miners' se propagent souvent sous la forme de 'riskware', ce qui fait qu'ils ne sont toujours automatiquement bloqués. Pour résoudre ce problème, il vous est possible de configurer les paramètres de votre solution de sécurité en vue de bloquer tous les programmes riskware.

En collaboration avec Dutch IT-channel.

Les 'miners' sont des programmes mal intentionnés conçus pour voler des crypto-espèces d'appareils infectés. Ils sont souvent installés à l'insu des utilisateurs et se mettent ensuite lentement à en extraire différents types de crypto-espèces. Dans certains cas, les dommages peuvent atteindre des millions.Même si les 'miners' représentaient début 2018 un outil bien connu dans la panoplie des cybercriminels, ils ont perdu en popularité en 2020. Mais d'après le rapport de Kaspersky, la situation a de nouveau changé au premier trimestre de 2021. De février à mars 2021, le nombre de modifications uniques de 'miners' a plus que quadruplé pour passer de 3.815 à 16.934. En tout, les chercheurs de Kaspersky ont durant les trois premiers mois de l'année découvert 23.894 nouvelles modifications de miners.Le nombre d'utilisateurs de Kaspersky, qui ont été aux prises avec des 'miners' sur leurs appareils, a également sensiblement augmenté pour passer de 187.746 utilisateurs en janvier de cette année à 200.045 en mars. En tout, 432.171 utilisateurs ont dû faire face à des 'miners' durant le premier trimestre de 2021.La meilleure façon d'éviter les dommages causés par les 'miners', c'est d'installer une solide solution de sécurité. Kaspersky prévient cependant que les 'miners' se propagent souvent sous la forme de 'riskware', ce qui fait qu'ils ne sont toujours automatiquement bloqués. Pour résoudre ce problème, il vous est possible de configurer les paramètres de votre solution de sécurité en vue de bloquer tous les programmes riskware.En collaboration avec Dutch IT-channel.