Le cryptage dans Messenger existe depuis 2016 déjà, mais il a fallu des années à Facebook pour étendre cette fonction aux conversations de groupe notamment. C'est désormais possible, même s'il s'agit d'une fonction optionnelle.

En même temps, cette option de transfert de messages de clavardage (chat) en voie de disparition est étoffée par des notifications de captures d'écran. Si votre interlocuteur réalise une capture d'écran de votre texte qui disparaît, vous en êtes prévenu.

Facebook, qui s'appelle désormais Meta, a depuis des années déjà le projet de crypter davantage la communication, mais cela se passe très lentement. En 2016, elle se lança dans les entretiens Messenger en tête-à-tête. Mais ce n'est que depuis l'année dernière, que des tests ont lieu sur des conversations de groupe, à présent largement disponibles pour tout un chacun. Mais tout crypter, entre autres aussi chez Instagram, n'est pas encore à l'ordre du jour. L'année dernière, l'entreprise annonçait que c'était prévu pour 2023.

Le cryptage dans Messenger existe depuis 2016 déjà, mais il a fallu des années à Facebook pour étendre cette fonction aux conversations de groupe notamment. C'est désormais possible, même s'il s'agit d'une fonction optionnelle.En même temps, cette option de transfert de messages de clavardage (chat) en voie de disparition est étoffée par des notifications de captures d'écran. Si votre interlocuteur réalise une capture d'écran de votre texte qui disparaît, vous en êtes prévenu.Facebook, qui s'appelle désormais Meta, a depuis des années déjà le projet de crypter davantage la communication, mais cela se passe très lentement. En 2016, elle se lança dans les entretiens Messenger en tête-à-tête. Mais ce n'est que depuis l'année dernière, que des tests ont lieu sur des conversations de groupe, à présent largement disponibles pour tout un chacun. Mais tout crypter, entre autres aussi chez Instagram, n'est pas encore à l'ordre du jour. L'année dernière, l'entreprise annonçait que c'était prévu pour 2023.