Ces changements doivent empêcher davantage les falsifications mais aussi améliorer la convivialité pour le citoyen, assure le ministre. Les informations contenues dans la puce de la future carte d'identité seront mieux cryptées avec de nouveaux algorithmes, par exemple. Cette puce électronique pourra aussi être lue à courte distance.

La note annonce aussi qu'il devrait être possible de s'identifier via smartphones, tablettes ou en ligne, à partir d'une "carte d'identité mobile". En pratique, chaque Belge pourrait obtenir une copie numérique de sa carte d'identité.

"L'application 'tax-on-web' requiert actuellement un lecteur de carte", fait observer Jan Jambon. "Et ce n'est pas facile à utiliser pour tout le monde. Avec une carte d'identité mobile, la déclaration fiscale pourra être complétée via tax-on-web à partir d'une tablette", ajoute le ministre de l'Intérieur.(Belga)

Ces changements doivent empêcher davantage les falsifications mais aussi améliorer la convivialité pour le citoyen, assure le ministre. Les informations contenues dans la puce de la future carte d'identité seront mieux cryptées avec de nouveaux algorithmes, par exemple. Cette puce électronique pourra aussi être lue à courte distance. La note annonce aussi qu'il devrait être possible de s'identifier via smartphones, tablettes ou en ligne, à partir d'une "carte d'identité mobile". En pratique, chaque Belge pourrait obtenir une copie numérique de sa carte d'identité. "L'application 'tax-on-web' requiert actuellement un lecteur de carte", fait observer Jan Jambon. "Et ce n'est pas facile à utiliser pour tout le monde. Avec une carte d'identité mobile, la déclaration fiscale pourra être complétée via tax-on-web à partir d'une tablette", ajoute le ministre de l'Intérieur.(Belga)