Proximus, Orange et Telenet ont conjointement traité quelque 17 millions de SMS, un nombre toutefois nettement inférieur à celui de l'année précédente. Il s'agit de chiffres enregistrés entre 20 heures le 31 décembre et 8 heures le 1er janvier.

Chez Telenet, il est question de 4.308.084 messages, en recul de 47 pour cent par rapport à l'année précédente. Pour sa part, Proximus a évoqué à Belga le nombre de 7.347.879 SMS, soit 37 pour cent de moins. Quant à Orange, il a recensé 5,4 millions de messages, en diminution de 42 pour cent.

Le recul du SMS est notamment dû au fait qu'on souhaite désormais souvent ses bons voeux de manière numérique, par exemple via Whatsapp ou d'autres plates-formes. Proximus a ainsi traité 180.418 giga-octets de données mobiles au passage à l'An Neuf, ce qui représente une hausse de 20 pour-cent. Orange parle de 210,8 téraoctets (quelque 216.000 giga-octets) de données, en progression de 24 pour cent.

De son côté, Telenet a enregistré 100.277 giga-octets de données mobiles et est ainsi le seul à accuser un recul de 24 pour cent sur son réseau mobile par rapport à l'année précédente. L'opérateur indique cependant que beaucoup de clients utilisèrent probablement moins le réseau mobile, parce qu'ils ont fêté nettement plus la transition à 2001 chez eux et ont donc surtout eu recours au réseau wifi.

En tout, on en arrive ainsi à quelque 496.000 giga-octets des données mobiles en l'espace de douze heures.

Proximus, Orange et Telenet ont conjointement traité quelque 17 millions de SMS, un nombre toutefois nettement inférieur à celui de l'année précédente. Il s'agit de chiffres enregistrés entre 20 heures le 31 décembre et 8 heures le 1er janvier.Chez Telenet, il est question de 4.308.084 messages, en recul de 47 pour cent par rapport à l'année précédente. Pour sa part, Proximus a évoqué à Belga le nombre de 7.347.879 SMS, soit 37 pour cent de moins. Quant à Orange, il a recensé 5,4 millions de messages, en diminution de 42 pour cent.Le recul du SMS est notamment dû au fait qu'on souhaite désormais souvent ses bons voeux de manière numérique, par exemple via Whatsapp ou d'autres plates-formes. Proximus a ainsi traité 180.418 giga-octets de données mobiles au passage à l'An Neuf, ce qui représente une hausse de 20 pour-cent. Orange parle de 210,8 téraoctets (quelque 216.000 giga-octets) de données, en progression de 24 pour cent.De son côté, Telenet a enregistré 100.277 giga-octets de données mobiles et est ainsi le seul à accuser un recul de 24 pour cent sur son réseau mobile par rapport à l'année précédente. L'opérateur indique cependant que beaucoup de clients utilisèrent probablement moins le réseau mobile, parce qu'ils ont fêté nettement plus la transition à 2001 chez eux et ont donc surtout eu recours au réseau wifi.En tout, on en arrive ainsi à quelque 496.000 giga-octets des données mobiles en l'espace de douze heures.