31% des Belges qui achètent un nouveau téléphone mobile optent pour un GSM classique. Voilà ce qui ressort des derniers chiffres du bureau d'études de marché GfK Retail.

Au cours des 4 premiers mois de cette année, les ventes totales de mobiles ont baissé de 4% dans notre pays. En valeur, le marché est même en recul de 5%. Chiffre surprenant: près d'un appareil vendu sur 3 est un GSM classique. Pourtant, pas moins de 790.000 smartphones ont été écoulés entre janvier et fin avril dernier, une hausse de 9%. Le marché a toutefois baissé de 2% en valeur dans la mesure où il s'agit de smartphones meilleur marché. Le prix moyen a en effet diminué l'an dernier, passant de 321 à 288 €.

En revanche, les Belges sont friands de tablettes. Durant les 4 premiers mois en effet, les ventes ont progressé de 20% à 424.000 unités. Le marché n'a toutefois augmenté que de 3% en valeur. Le prix de vente moyen a en effet chuté de 339 à 290 €. Ce faisant, la tablette est devenue à peine plus chère que le smartphone. De plus, 62% des appareils sont équipés d'Android.

Récemment, le cabinet IDC revoyait ses chiffres de ventes de tablettes à l'échelle mondiale après un 1er trimestre décevant et tablait sur une croissance mondiale de 12,1% cette année, la Belgique faisant donc nettement mieux que le marché.

31% des Belges qui achètent un nouveau téléphone mobile optent pour un GSM classique. Voilà ce qui ressort des derniers chiffres du bureau d'études de marché GfK Retail.Au cours des 4 premiers mois de cette année, les ventes totales de mobiles ont baissé de 4% dans notre pays. En valeur, le marché est même en recul de 5%. Chiffre surprenant: près d'un appareil vendu sur 3 est un GSM classique. Pourtant, pas moins de 790.000 smartphones ont été écoulés entre janvier et fin avril dernier, une hausse de 9%. Le marché a toutefois baissé de 2% en valeur dans la mesure où il s'agit de smartphones meilleur marché. Le prix moyen a en effet diminué l'an dernier, passant de 321 à 288 €.En revanche, les Belges sont friands de tablettes. Durant les 4 premiers mois en effet, les ventes ont progressé de 20% à 424.000 unités. Le marché n'a toutefois augmenté que de 3% en valeur. Le prix de vente moyen a en effet chuté de 339 à 290 €. Ce faisant, la tablette est devenue à peine plus chère que le smartphone. De plus, 62% des appareils sont équipés d'Android.Récemment, le cabinet IDC revoyait ses chiffres de ventes de tablettes à l'échelle mondiale après un 1er trimestre décevant et tablait sur une croissance mondiale de 12,1% cette année, la Belgique faisant donc nettement mieux que le marché.