Les Belges jouant à 'Overwatch' ne pourront plus acheter de 'coffres à butin'

29/08/18 à 12:20 - Mise à jour à 12:20

Source: Datanews

L'éditeur Blizzard a bloqué ce qu'on appelle les 'lootboxes' (coffres à butin) payants à l'attention des joueurs belges. Les Belges jouant à 'Overwatch' ou à 'Heroes of the Storm' ne pourront plus acheter ces coffres. Cette décision a été prise suite à un jugement rendu par la Commission belge des jeux de hasard.

Les Belges jouant à 'Overwatch' ne pourront plus acheter de 'coffres à butin'

Overwatch © PVL

En avril déjà, la Commission belge des jeux de hasard indiquait qu'elle considérait les coffres à butin dans les jeux vidéo comme une forme de pari. Dans son rapport, la même Commission ajoutait que les jeux 'Overwatch', 'Fifa 18' et 'Counterstrike: Global Offensive' enfreignaient la loi belge sur les paris. Aujourd'hui, quelques mois plus tard donc, l'éditeur Blizzard a retiré les coffres à butin d''Overwatch' et d''Heroes of the Storm', du moins pour les joueurs de notre pays.

Ces coffres à butin sont des récompenses virtuelles que les joueurs peuvent acheter ou débloquer dans le jeu. Ces coffres contiennent souvent des éléments cosmétiques comme des tenues pour un personnage, mais le joueur ne sait pas à l'avance ce qu'il trouvera dans le 'lootbox', et c'est là une partie du problème qui se pose. Le ministre de la Justice Koen Geens a fait examiner le phénomène en réaction à une controverse née d'un jeu précédent, à savoir 'Star Wars: Battlefront'. Après avoir pris connaissance du rapport, il invita dans un premier temps le secteur à une concertation, puis il brandit la menace de peines de prison allant jusqu'à cinq ans et d'amendes pouvant atteindre 800.000 euros, si aucun changement n'intervenait.

Les voilà donc ces changements! "Même si chez Blizzard, nous avons été surpris par la conclusion du ministre, dont nous ne partageons pas du tout l'avis, nous avons décidé de nous soumettre à l'interprétation de la loi belge", écrit-on chez Blizzard dans un communiqué. Les joueurs belges ne pourront donc plus acheter des coffres à butin. Ils pourront cependant encore en obtenir en jouant.

Blizzard adopte ainsi la même attitude que l'éditeur Valve qui, le mois dernier, a aussi bloqué les 'lootboxes' payants pour les joueurs belges et néerlandais dans 'Counterstrike: Global Offensive', et que l'éditeur 2K, qui a fait pareil pour le jeu 'NBA 2K'. On ne sait par contre pas encore clairement si l'éditeur EA changera sa façon de faire pour 'Fifa 18', le troisième jeu cité dans le rapport original.

Nos partenaires