La rencontre du comité en charge des paiements et de l'infrastructure de marché de la Banque des Règlements Internationaux (BRI) est présidée par Benoît Coeuré de la Banque Centrale européenne. Ce dernier a indiqué que la barre pour l'approbation légale du libra permettant son utilisation au sein de l'Union européenne est placée très haut. D'autres contrôleurs et ministres des Finances ont déjà exprimé leurs préoccupations à propos de la crypto-monnaie.

C'est ainsi que tout récemment, le ministre français des Finances Bruno Le Maire a déclaré que le lancement du libra sous la forme que le géant des médias sociaux a présentée jusqu'à présent, ne pourra se faire. Le libra risque de saper la stabilité financière, a aussi prévenu la Réserve Fédérale américaine. De plus, certains se font du souci à propos de possibilités de blanchiment et de financement du terrorisme/banditisme au moyen de la monnaie virtuelle Enfin, il y a encore le fait que Facebook ne jouit pas d'une très bonne réputation en matière de respect de la vie privée.