"Nous pouvons interrompre les émissions afin de diffuser nos propres messages mais uniquement en cas de nécessité absolue", explique Inge Paemen, la porte-parole de Bruxelles Mobilité.

Les automobilistes seront ainsi avertis par radio d'incidents graves. Ces messages seront diffusés aussi bien en français qu'en néerlandais. Bruxelles Mobilité entend ainsi améliorer son offre de service. Les conducteurs pourront adapter leur comportement en cas d'incidents graves comme un incendie.

"Nous y travaillons depuis quelques temps déjà. Le système n'a pas encore été testé. Les spécificités techniques existent mais doivent maintenant être adaptées au système de gestion des tunnels", ajoute Inge Paemen. (Belga)

"Nous pouvons interrompre les émissions afin de diffuser nos propres messages mais uniquement en cas de nécessité absolue", explique Inge Paemen, la porte-parole de Bruxelles Mobilité.Les automobilistes seront ainsi avertis par radio d'incidents graves. Ces messages seront diffusés aussi bien en français qu'en néerlandais. Bruxelles Mobilité entend ainsi améliorer son offre de service. Les conducteurs pourront adapter leur comportement en cas d'incidents graves comme un incendie."Nous y travaillons depuis quelques temps déjà. Le système n'a pas encore été testé. Les spécificités techniques existent mais doivent maintenant être adaptées au système de gestion des tunnels", ajoute Inge Paemen. (Belga)