Voilà ce que conclut le professeur de sports Steven Vos dans son discours de rentrée à la Technische Universiteit Eindhoven (TE/e) ce vendredi.

D'une étude effectuée par Vos et ses collègues, il apparaît qu'un tiers des coureurs à pied amateurs ont déjà été blessés. Plus de 80 pour cent d'entre eux déclarent que leurs blessures constituent l'une des raisons principales les incitant à stopper leur activité. Ils renoncent souvent aussi avant même d'aller courir. Le Néerlandais indique que les applis pour smartphone et les montres de sport peuvent y jouer un rôle important.

Groupe homogène

Quasiment toutes les applis de course approchent les joggers comme un groupe homogène et pas comme des individus. 'Il est possible que cela mène à des défections parmi les sportifs', déclare Vos. Les applis sont surtout axées sur l'amélioration des performances et pas sur celle de la santé.

Etude complémentaire

Le professeur de sports va enquêter à la TU/e sur les possibilités d'utiliser la technologie pour stimuler le mouvement et le sport en général. Vos et ses collègues ont développé à cette fin une appli de sport intelligente assurant une approche personnalisée du coureur à pied. L'appli offre entre autres un schéma d'entraînement en vue d'éviter la surintensité et les blessures.

(ANP/WK)

Voilà ce que conclut le professeur de sports Steven Vos dans son discours de rentrée à la Technische Universiteit Eindhoven (TE/e) ce vendredi.D'une étude effectuée par Vos et ses collègues, il apparaît qu'un tiers des coureurs à pied amateurs ont déjà été blessés. Plus de 80 pour cent d'entre eux déclarent que leurs blessures constituent l'une des raisons principales les incitant à stopper leur activité. Ils renoncent souvent aussi avant même d'aller courir. Le Néerlandais indique que les applis pour smartphone et les montres de sport peuvent y jouer un rôle important.Groupe homogèneQuasiment toutes les applis de course approchent les joggers comme un groupe homogène et pas comme des individus. 'Il est possible que cela mène à des défections parmi les sportifs', déclare Vos. Les applis sont surtout axées sur l'amélioration des performances et pas sur celle de la santé.Etude complémentaireLe professeur de sports va enquêter à la TU/e sur les possibilités d'utiliser la technologie pour stimuler le mouvement et le sport en général. Vos et ses collègues ont développé à cette fin une appli de sport intelligente assurant une approche personnalisée du coureur à pied. L'appli offre entre autres un schéma d'entraînement en vue d'éviter la surintensité et les blessures.(ANP/WK)