Les applis d'Oracle auront un assistant numérique

25/10/18 à 12:06 - Mise à jour à 12:06

Source: Datanews

Les applications professionnelles d'Oracle disposeront d'un assistant numérique que les entreprises pourront utiliser dans leurs applis de clavardage ou comme assistant vocal.

Les applis d'Oracle auront un assistant numérique

Larry Ellison président et CTO d'Oracle. © .

L'Oracle Digital Assistant est une interface supplémentaire, capable de puiser des informations des applications HR, ERP, CRM et CX (Customer eXperience) d'Oracle. Il apprend des modèles d'utilisation, peut automatiser des travaux et comprend le contexte. L'arrivée de cet assistant avait déjà été annoncée lors des derniers résultats trimestriels, mais il n'est officiellement introduit que maintenant lors d'Oracle OpenWorld.

L'assistant intelligent ne sera pas lié à une plate-forme spécifique. C'est ainsi que le CTO d'Oracle, Larry Ellison, a montré comment rentrer sur Slack une note de frais en prenant une photo de la facture, alors que le chatbot associé à l'application signale directement si la facture est anormalement élevée. Mais l'outil peut être aussi intégré à Facebook Messenger, WeChat ou à des assistants vocaux tels Alexa d'Amazon.

"Il n'est même pas besoin de lui poser des questions concrètes. Si vous demandez 'dis-moi ce qui est intéressant dans les données que nous possédons', le Digital Assistant recherchera des corrélations que vous n'auriez vous-même jamais découvertes. C'est radicalement différent de ce que proposent les concurrents tels SAP", a déclaré un Ellison sûr de lui.

Il nous faut cependant nuancer ici cette autosuffisance. C'est ainsi que l'identification automatique des reçus de paiement est possible depuis des années déjà, notamment grâce à la startup belge Rydoo (l'ex-Xpenditure entre-temps rachetée par Sodexho). De même, les assistants intelligents dans les systèmes professionnels ne sont pas non plus nouveaux. L'année dernière déjà, le concurrent Infor (qui se concentre davantage sur des niches qu'Oracle) présentait son assistant intelligent Coleman. Ce dernier repose sur Amazon Lex, mais permet également de demander quelque chose tout en parlant aux applications CloudSuite.

Nos partenaires