Pour ce qui est des chiffres de son premier trimestre fiscal, qui s'est clôturé le 30 juin, Lenovo enregistre un bénéfice de 466 millions de dollars, en hausse de 119 pour cent par rapport à la période correspondante de l'année dernière. Le bénéfice avant impôts s'est établi à 650 millions de dollars, en hausse de 96 pour cent. Quant au chiffre d'affaires, il a progressé de 27 pour cent à 16,9 milliards de dollars. L'entreprise réalise aussi une marge bénéficiaire brute de 2,8 pour cent.

Il s'agit là des premiers résultats de Lenovo depuis sa restructuration en trois unités commerciales.

Le marché du PC continuera de croître dans les années à venir

Ces chiffres intéressants sont en partie dus à la reprise sur le marché du PC. Précédemment déjà, des analystes avaient déclaré qu'après plusieurs années de vaches maigres et la crise du corona, on allait vendre davantage de PC. Lenovo le confirme et ajoute que les appareils sont vendus en moyenne à des prix supérieurs. Le plus important fabricant de PC au monde s'attend à ce que l'ensemble du marché du PC continue de progresser au cours des cinq prochaines années.

Serveurs

Lenovo cite peu de chiffres sur les quantités vendues (PC, serveurs, smartphones et tablettes), mais indique néanmoins être le numéro trois sur le marché mondial des serveurs x86 et le numéro deux dans le domaine du stockage de masse. ISG, l'Infrastructure Solutions Group, qui chapeaute ce dernier, enregistre un chiffre d'affaires d'1,8 milliard de dollars.

Services

Le Solutions and Services Group (SSG) réalise pour sa part un chiffre d'affaires d'1,18 milliard de dollars, en hausse de 38 pour cent, avec une marge d'exploitation de 22 pour cent. Lenovo évoque ici entre autres le succès de smart city, des smart retail deals et des solutions 'cloud' hybrides.

PC, tablettes et Motorola

Pour ce qui est de l'Intelligent Devices Group (IDG), il enregistre un bénéfice d'1,1 milliard de dollars (en croissance de 43 pour cent) sur un chiffre d'affaires de 14,7 milliards de dollars (+28 pour cent). Il est surtout dominé par les PC, alors que Lenovo signale que tout ce qui est non-PC représente entre-temps dix-huit pour cent du chiffre d'affaires du département en question.

Ce dernier chapeaute aussi Motorola et les tablettes de Lenovo. A ce propos, l'entreprise affirme que les smartphones enregistrent un chiffre d'affaires en hausse de soixante pour cent et se suffisent désormais à eux-mêmes (comprenez qu'ils ne sont pas en perte). Au niveau des tablettes, l'entreprise est le numéro deux sur le marché Android (donc sans tenir compte de l'iPad).

Pour ce qui est des chiffres de son premier trimestre fiscal, qui s'est clôturé le 30 juin, Lenovo enregistre un bénéfice de 466 millions de dollars, en hausse de 119 pour cent par rapport à la période correspondante de l'année dernière. Le bénéfice avant impôts s'est établi à 650 millions de dollars, en hausse de 96 pour cent. Quant au chiffre d'affaires, il a progressé de 27 pour cent à 16,9 milliards de dollars. L'entreprise réalise aussi une marge bénéficiaire brute de 2,8 pour cent.Il s'agit là des premiers résultats de Lenovo depuis sa restructuration en trois unités commerciales. Ces chiffres intéressants sont en partie dus à la reprise sur le marché du PC. Précédemment déjà, des analystes avaient déclaré qu'après plusieurs années de vaches maigres et la crise du corona, on allait vendre davantage de PC. Lenovo le confirme et ajoute que les appareils sont vendus en moyenne à des prix supérieurs. Le plus important fabricant de PC au monde s'attend à ce que l'ensemble du marché du PC continue de progresser au cours des cinq prochaines années.Lenovo cite peu de chiffres sur les quantités vendues (PC, serveurs, smartphones et tablettes), mais indique néanmoins être le numéro trois sur le marché mondial des serveurs x86 et le numéro deux dans le domaine du stockage de masse. ISG, l'Infrastructure Solutions Group, qui chapeaute ce dernier, enregistre un chiffre d'affaires d'1,8 milliard de dollars.Le Solutions and Services Group (SSG) réalise pour sa part un chiffre d'affaires d'1,18 milliard de dollars, en hausse de 38 pour cent, avec une marge d'exploitation de 22 pour cent. Lenovo évoque ici entre autres le succès de smart city, des smart retail deals et des solutions 'cloud' hybrides.Pour ce qui est de l'Intelligent Devices Group (IDG), il enregistre un bénéfice d'1,1 milliard de dollars (en croissance de 43 pour cent) sur un chiffre d'affaires de 14,7 milliards de dollars (+28 pour cent). Il est surtout dominé par les PC, alors que Lenovo signale que tout ce qui est non-PC représente entre-temps dix-huit pour cent du chiffre d'affaires du département en question.Ce dernier chapeaute aussi Motorola et les tablettes de Lenovo. A ce propos, l'entreprise affirme que les smartphones enregistrent un chiffre d'affaires en hausse de soixante pour cent et se suffisent désormais à eux-mêmes (comprenez qu'ils ne sont pas en perte). Au niveau des tablettes, l'entreprise est le numéro deux sur le marché Android (donc sans tenir compte de l'iPad).