Les rentrées avant impôts ont crû de 45 pour cent en comparaison avec le trimestre correspondant de l'année dernière pour s'établir à 310 millions de dollars. Le résultat net a progressé de 20 pour cent sur une base annuelle à 202 millions de dollars. L'ensemble du chiffre d'affaires reste partagé de manière équilibrée entre les quatre zones de l'entreprise (Amérique du Nord et du Sud, Asie/Pacifique, Chine, EMEA), où chaque portion du chiffre d'affaires enregistre une hausse supérieure à 20 pour cent.

7,1 pour cent de PC vendus en plus

Ces très bons résultats sont surtout dus à l'Intelligent Devices Group (IDG). Le PC and Smart Devices Group (PCSD), l'une des deux composantes professionnelles de l'IDG, a réalisé un chiffre d'affaires de 10,7 milliards de dollars et une marge PTI (pre tax income) record de 5,7 pour cent.

Le volume des ventes de PC a connu une forte croissance de 7,1 pour cent sur une base annuelle, ce qui s'est traduit par une hausse du chiffre d'affaires PCSD total de 4,1 pour cent. Le résultat avant impôts s'est établi à 612 millions de dollars, en hausse de 97 millions de dollars d'une année à l'autre. Au niveau des PC, Lenovo possède une part de marché de 24,4 pour cent. L'entreprise garde ainsi sa position de numéro un sur le marché mondial des PC.

Motorola

La deuxième activité d'IDG, le Mobile Business Group (MBG) dans lequel on retrouve Motorola, a enregistré son quatrième trimestre rentable successif et une marge PRI positive avec une amélioration de 57 millions de dollars sur une base annuelle. Même si une faible diminution du chiffre d'affaires a été rapportée d'une année à l'autre (de 5,7 pour cent à 1,5 milliard de dollars), le groupe continue de se concentrer sur la gestion des stocks, sur l'efficience de sa gamme et sur une grand maîtrise de ses coûts afin d'accroître les marges.

Centres de données

Pour sa part, le Data Center Group (DCG) a rapporté des pertes limitées pour son neuvième trimestre successif sur une base annuelle. Le chiffre d'affaires total du DCG a régressé de 13,8 pour cent suite à une baisse des prix des principaux composants et à une faible demande de la part de quelques-uns des plus grands clients 'hyperscale'.

Le chiffre d'affaires - hors Hyperscale - a progressé de quasiment 13 pour cent sur une base annuelle, avec plus de 47 pour cent des rentrées issues de la Chine - toujours hors Hyperscale - en comparaison avec le trimestre correspondant de l'année dernière. De plus, l'entreprise a enregistré une nette croissance (à deux chiffres) de ses activités de stockage, de Software Defined Infrastructure et de High Performance Computing résultant d'une gamme de stockage étoffée, de solides offres ThinkAgile et de projets HPC nouvellement décrochés.

Le chiffre d'affaires des logiciels et des services a lui progressé de 35 pour cent sur une base annuelle pour s'établir à quasiment 900 millions de dollars. L'activité Device as a Services (DaaS), à savoir le service de support de premier plan et les services gérés, ont tous crû sensiblement pour contribuer aux performances atteintes et à la diversification continuelle des flux de rentrées de l'entreprise. L'on s'attend à ce que Lenovo dépasse très bientôt la barre du milliard de dollars par trimestre.