Le tunnel Kennedy accueille quotidiennement 160.000 véhicules et est ainsi le tunnel le plus congestionné de Belgique. Le Liefkenshoektunnel, qui est payant, se caractérise par une densité nettement moindre avec 40.000 véhicules. Aujourd'hui, ce tunnel est déjà ouvert lors de graves accidents de circulation, mais une expérience lancée par le Vlaams Verkeerscentrum entend à présent faire place à une approche numérique du problème.

Concrètement, un test aura lieu ces prochains mois pour savoir si les conducteurs devant franchir le tunnel Kennedy accepteraient la suggestion d'emprunter plutôt le Liefkenshoektunnel. S'ils l'acceptent, ils se verraient attribuer sur leur GPS un voucher numérique pour utiliser ce tunnel gratuitement.

Ce test s'inscrit dans le projet européen SOCRATES 2.0 en cours notamment aussi à Copenhague, Munich et Amsterdam.

Quiconque souhaite en Belgique prendre part au projet, peut s'enregistrer ici. La navigation et le voucher numérique s'effectuent dans notre pays via Flitsmeister, l'appli de navigation de la firme belge Be-Mobile (comparable à Waze) ou visent les BMW, qui sont équipées d'un système de navigation 'professionnel' et d'un ordinateur de bord tournant sur BMW Operating System 6.