Lors du Vatican Hackathon, en abrégé VHacks, 120 participants (programmeurs, designers graphiques, project managers,...) imagineront conjointement des solutions technologiques à des problèmes dans trois domaines: solidarité dans le monde numérique, communication dans les dialogues interreligieux et mobilisation de moyens au profit des migrants.

"Comme ce serait formidable que la croissance des innovations scientifiques et technologiques génère davantage d'égalité et d'inclusion sociale", a déclaré le Pape François.

Le but n'est pas d'arriver avec des réponses toutes faites, mais bien d'inciter les gens à davantage réfléchir aux problèmes existants. L'initiative est soutenue notamment par Harvard et le MIT. Des entreprises comme Microsoft, Google et Salesforce collaborent également avec VHacks.

L'hackathon durera normalement 36 heures, mais cela, c'est pour la théorie, car l'événement a déjà débuté le jeudi 8 mars et se prolongera jusqu'au dimanche 11 mars.