Le thème en question de Microsoft, qui n'atteint en fin de compte jamais la version finale de Windows XP, s'appelait Candy, selon le site technologique The Verge. Il ressemble comme deux gouttes d'eau - mais oui! - à Aqua et date de 2000, lorsque XP se trouvait encore dans une phase de développement précoce.

Steve Jobs

Tout comme Mac OS X 10.0, XP fut introduit en 2001, mais Apple avait un an auparavant déjà introduit un avant-goût d'Aqua lors d'une présentation thématique de Steve Jobs. Il y a de fortes chances qu'après cette présentation, Microsoft ait de manière éhontée activé... la photocopieuse.

Du code source de Windows XP récemment dévoilé suite à une fuite, on peut déduire que le thème Candy n'était pas encore totalement finalisé. Le thème est en effet qualifié dans le code de 'Whistler skin with eye candy' (Whistler était le titre provisoire de XP) et est désigné 'for internal use only'.

Il est par conséquent probable que l'objectif n'a jamais été d'incorporer réellement le thème dans Windows, ce qui aurait sans aucun doute généré un clash juridique avec Apple.

Le thème en question de Microsoft, qui n'atteint en fin de compte jamais la version finale de Windows XP, s'appelait Candy, selon le site technologique The Verge. Il ressemble comme deux gouttes d'eau - mais oui! - à Aqua et date de 2000, lorsque XP se trouvait encore dans une phase de développement précoce.Tout comme Mac OS X 10.0, XP fut introduit en 2001, mais Apple avait un an auparavant déjà introduit un avant-goût d'Aqua lors d'une présentation thématique de Steve Jobs. Il y a de fortes chances qu'après cette présentation, Microsoft ait de manière éhontée activé... la photocopieuse.Du code source de Windows XP récemment dévoilé suite à une fuite, on peut déduire que le thème Candy n'était pas encore totalement finalisé. Le thème est en effet qualifié dans le code de 'Whistler skin with eye candy' (Whistler était le titre provisoire de XP) et est désigné 'for internal use only'.Il est par conséquent probable que l'objectif n'a jamais été d'incorporer réellement le thème dans Windows, ce qui aurait sans aucun doute généré un clash juridique avec Apple.