Au cours du premier trimestre de l'exercice fiscal 2020-2021 - le plus récent -, Lenovo a enregistré un chiffre d'affaires de 13,3 milliards de dollars et un bénéfice net de 213 millions de dollars. Ce dernier a ainsi crû de 31 pour cent, et le chiffre d'affaires de 7 pour cent.

La crise du corona a stimulé les ventes de PC. Grâce à l'e-apprentissage, Lenovo a durant le dernier trimestre écoulé 17 pour cent de Chromebook en plus par rapport à la même période de 2019. Le chiffre d'affaires total de la division PC et appareils intelligents a progressé de 10,1 pour cent à 10,6 milliards de dollars, ce qui représente quatre-vingts pour cent du chiffre d'affaires du groupe.

Cette tendance est aussi valable pour le Benelux. "Durant le trimestre écoulé, nous avons renforcé notre position sur le marché du PC et avons réalisé une croissance de 3 pour cent de notre part de marché. Nous nous sommes surtout distingués dans le segment des PME au Benelux, où nous possédons actuellement une part de 26,9 pour cent, un maximum historique avec une croissance de 5,2 pour cent sur une base annuelle", déclare Maarten Guijt, general manager Benelux chez Lenovo.

Pour ce qui est de la Belgique, l'entreprise revendique à présent une part de 28,9 pour cent sur le marché du PC et a vu son chiffre d'affaires progresser de plus de cinq pour cent au trimestre dernier par rapport à il y a un an.

Motorola

En plus d'être le principal fabricant d'ordinateurs, Lenovo est aussi le propriétaire de Motorola. En outre, l'entreprise dispose d'une substantielle branche 'centres de données'.

Le Mobile Business Group (Motorola) a pour sa part enregistré un chiffre d'affaires trimestriel d'1,093 milliard de dollars, soit mieux que le trimestre précédent, mais en recul quand même de 27 pour cent sur une base annuelle. Lenovo attribue ce recul surtout à la baisse de la demande en Amérique du Sud. En Europe, la part de marché a grimpé de 0,6 pour cent, même si l'entreprise ne cite pas de chiffre précis.

Centres de données

Le Data Center Group de l'entreprise a également enregistré une croissance malgré la crise du corona. Son chiffre d'affaires a progressé de quasiment vingt pour cent à 1,6 milliard de dollars, ce qui représente douze pour cent du chiffre d'affaires global. L'entreprise signale qu'il y a une demande plus importante en infrastructure 'cloud' publique, ce qui fait que l'activité 'hyperscale' de l'entreprise génère un chiffre d'affaires en hausse de trente pour cent. Les segments 'enterprise' et PME de la division des centres de données ont enregistré une hausse de leur chiffre d'affaires de neuf pour cent.

Malgré la croissance de son chiffre d'affaires, la division essuie une perte. Lenovo accuse ici une perte de 58 millions de dollars. L'entreprise cite comme raisons les coûts liés au corona, ainsi que le supplément d'investissements en vue de stimuler la croissance à longue échéance, entre autres en Chine.

Au cours du premier trimestre de l'exercice fiscal 2020-2021 - le plus récent -, Lenovo a enregistré un chiffre d'affaires de 13,3 milliards de dollars et un bénéfice net de 213 millions de dollars. Ce dernier a ainsi crû de 31 pour cent, et le chiffre d'affaires de 7 pour cent.La crise du corona a stimulé les ventes de PC. Grâce à l'e-apprentissage, Lenovo a durant le dernier trimestre écoulé 17 pour cent de Chromebook en plus par rapport à la même période de 2019. Le chiffre d'affaires total de la division PC et appareils intelligents a progressé de 10,1 pour cent à 10,6 milliards de dollars, ce qui représente quatre-vingts pour cent du chiffre d'affaires du groupe.Cette tendance est aussi valable pour le Benelux. "Durant le trimestre écoulé, nous avons renforcé notre position sur le marché du PC et avons réalisé une croissance de 3 pour cent de notre part de marché. Nous nous sommes surtout distingués dans le segment des PME au Benelux, où nous possédons actuellement une part de 26,9 pour cent, un maximum historique avec une croissance de 5,2 pour cent sur une base annuelle", déclare Maarten Guijt, general manager Benelux chez Lenovo.Pour ce qui est de la Belgique, l'entreprise revendique à présent une part de 28,9 pour cent sur le marché du PC et a vu son chiffre d'affaires progresser de plus de cinq pour cent au trimestre dernier par rapport à il y a un an.MotorolaEn plus d'être le principal fabricant d'ordinateurs, Lenovo est aussi le propriétaire de Motorola. En outre, l'entreprise dispose d'une substantielle branche 'centres de données'.Le Mobile Business Group (Motorola) a pour sa part enregistré un chiffre d'affaires trimestriel d'1,093 milliard de dollars, soit mieux que le trimestre précédent, mais en recul quand même de 27 pour cent sur une base annuelle. Lenovo attribue ce recul surtout à la baisse de la demande en Amérique du Sud. En Europe, la part de marché a grimpé de 0,6 pour cent, même si l'entreprise ne cite pas de chiffre précis.Centres de donnéesLe Data Center Group de l'entreprise a également enregistré une croissance malgré la crise du corona. Son chiffre d'affaires a progressé de quasiment vingt pour cent à 1,6 milliard de dollars, ce qui représente douze pour cent du chiffre d'affaires global. L'entreprise signale qu'il y a une demande plus importante en infrastructure 'cloud' publique, ce qui fait que l'activité 'hyperscale' de l'entreprise génère un chiffre d'affaires en hausse de trente pour cent. Les segments 'enterprise' et PME de la division des centres de données ont enregistré une hausse de leur chiffre d'affaires de neuf pour cent.Malgré la croissance de son chiffre d'affaires, la division essuie une perte. Lenovo accuse ici une perte de 58 millions de dollars. L'entreprise cite comme raisons les coûts liés au corona, ainsi que le supplément d'investissements en vue de stimuler la croissance à longue échéance, entre autres en Chine.