Le télescope, le fruit d'une collaboration entre les Etats-Unis, le Canada et l'Europe, a été lancé samedi par une fusée porteuse Ariane-5 européenne. La précision de ce lancement et les deux corrections de trajectoire ont fait en sorte qu'il subsiste une telle quantité de combustible pour que le télescope 'ait une durée de vie bien supérieure à dix ans', selon la NASA. Alors que l'attente initiale était de cinq ans. En tant que successeur ambitieux du mythique télescope Hubble, James Webb utilisera l'infrarouge pour explorer jusqu'à 200 millions d'années après le big-bang. Il convient à présent d'attendre le déploiement du miroir d'un diamètre de 6,5 mètres et du pare-soleil de la taille d'un court de tennis.

Le télescope, le fruit d'une collaboration entre les Etats-Unis, le Canada et l'Europe, a été lancé samedi par une fusée porteuse Ariane-5 européenne. La précision de ce lancement et les deux corrections de trajectoire ont fait en sorte qu'il subsiste une telle quantité de combustible pour que le télescope 'ait une durée de vie bien supérieure à dix ans', selon la NASA. Alors que l'attente initiale était de cinq ans. En tant que successeur ambitieux du mythique télescope Hubble, James Webb utilisera l'infrarouge pour explorer jusqu'à 200 millions d'années après le big-bang. Il convient à présent d'attendre le déploiement du miroir d'un diamètre de 6,5 mètres et du pare-soleil de la taille d'un court de tennis.