Grâce à cette collaboration, la police pourra, lors d'un contrôle, vérifier plus vite si un permis de conduire a été retiré par exemple. Toute fraude au kilométrage lors de la vente d'une voiture pourra également être mieux détectée, parce que les données seront échangées avec les autres pays de l'UE.

Fedict, qui fusionnera début 2017 avec quelques autres SPF, deviendra ainsi un intégrateur de services du SPF Mobilité. La collaboration existait déjà en matière de données du transport maritime, mais elle sera désormais étendue.

L'échange de données se fera avec l'aide du Federal Service Bus (FSB) de Fedict, qui sera chargé d'en assurer la sécurité. Cela permettra d'éviter également que ces infos doivent être sollicitées plusieurs fois.

Grâce à cette collaboration, la police pourra, lors d'un contrôle, vérifier plus vite si un permis de conduire a été retiré par exemple. Toute fraude au kilométrage lors de la vente d'une voiture pourra également être mieux détectée, parce que les données seront échangées avec les autres pays de l'UE.Fedict, qui fusionnera début 2017 avec quelques autres SPF, deviendra ainsi un intégrateur de services du SPF Mobilité. La collaboration existait déjà en matière de données du transport maritime, mais elle sera désormais étendue. L'échange de données se fera avec l'aide du Federal Service Bus (FSB) de Fedict, qui sera chargé d'en assurer la sécurité. Cela permettra d'éviter également que ces infos doivent être sollicitées plusieurs fois.