L'eBox est aujourd'hui activement utilisée par 830.000 Belges. Rien que ces personnes peuvent recevoir des amendes éventuelles par cette nouvelle voie. Le SPF Finances, l'ONSS et le service fédéral des pensions recourent entre-temps également à la boîte aux lettres numérique.

Le SPF Justice met l'accent sur le fait qu'il s'agit d'une phase de transition: les conducteurs fautifs recevront provisoirement l'amende tant sur papier que par la voie numérique. Dans la prochaine phase, ceux qui utilisent l'eBox, ne recevront plus qu'une amende électronique. En l'absence de réaction au procès-verbal et à la perception immédiate, l'avertissement sera encore et toujours envoyé dans les deux formats. Les amendes de roulage pour les entreprises seront encore expédiées de manière traditionnelle, même si le but est également de les numériser.

Chaque jour, le SPF envoie quelque 22.000 documents relatifs à des amendes de roulage. "La réception numérique d'une amende représente l'étape suivante dans l'automatisation de la chaîne", réagit le ministre de la Justice, Koen Geens (CD&V). "Je salue toutes les mesures susceptibles de réduire la charge de travail et l'usage du papier."

Les demandes de paiement ne seront du reste jamais envoyées à une adresse mail privée. Le conducteur fautif recevra toujours son amende dans l'eBox sécurisée et en obtiendra ensuite une notification par courriel.

L'eBox est aujourd'hui activement utilisée par 830.000 Belges. Rien que ces personnes peuvent recevoir des amendes éventuelles par cette nouvelle voie. Le SPF Finances, l'ONSS et le service fédéral des pensions recourent entre-temps également à la boîte aux lettres numérique.Le SPF Justice met l'accent sur le fait qu'il s'agit d'une phase de transition: les conducteurs fautifs recevront provisoirement l'amende tant sur papier que par la voie numérique. Dans la prochaine phase, ceux qui utilisent l'eBox, ne recevront plus qu'une amende électronique. En l'absence de réaction au procès-verbal et à la perception immédiate, l'avertissement sera encore et toujours envoyé dans les deux formats. Les amendes de roulage pour les entreprises seront encore expédiées de manière traditionnelle, même si le but est également de les numériser.Chaque jour, le SPF envoie quelque 22.000 documents relatifs à des amendes de roulage. "La réception numérique d'une amende représente l'étape suivante dans l'automatisation de la chaîne", réagit le ministre de la Justice, Koen Geens (CD&V). "Je salue toutes les mesures susceptibles de réduire la charge de travail et l'usage du papier."Les demandes de paiement ne seront du reste jamais envoyées à une adresse mail privée. Le conducteur fautif recevra toujours son amende dans l'eBox sécurisée et en obtiendra ensuite une notification par courriel.