En ouvrant un bureau physique à Lille, TeRoCo entend entretenir un contact plus étroit avec ses clients français. 'Nous voulons nous extraire définitivement de notre ancrage flamand. La France représente un gigantesque marché plein d'opportunités', explique Pascal Kemps, cofondateur de TeRoCo.

L'entreprise est une pionnière dans le domaine des 'databots', ces assistants virtuels capables d'assumer des travaux répétitifs et ainsi permettre d'automatiser des systèmes et de les intégrer les uns aux autres. Sur le marché français, TeRoCo ciblera essentiellement les secteurs qui lui sont déjà familiers, comme la logistique, le marketing, le domaine des soins et celui des assurances.

En ouvrant un bureau physique à Lille, TeRoCo entend entretenir un contact plus étroit avec ses clients français. 'Nous voulons nous extraire définitivement de notre ancrage flamand. La France représente un gigantesque marché plein d'opportunités', explique Pascal Kemps, cofondateur de TeRoCo.L'entreprise est une pionnière dans le domaine des 'databots', ces assistants virtuels capables d'assumer des travaux répétitifs et ainsi permettre d'automatiser des systèmes et de les intégrer les uns aux autres. Sur le marché français, TeRoCo ciblera essentiellement les secteurs qui lui sont déjà familiers, comme la logistique, le marketing, le domaine des soins et celui des assurances.