Le ministère public néerlandais a réalisé une enquête à propos de la fraude au helpdesk (assistance) et a constaté que les dommages financiers provoqués par cette pratique avaient diminué de moitié chez nos voisins en l'espace de deux ans: de 6 millions d'euros en 2017 à 3 millions l'année dernière.

Le problème, c'est que les escrocs ont trouvé une nouvelle méthode pour soutirer de l'argent aux consommateurs peu soupçonneux, selon le ministère public néerlandais. Ils créent des sites web parfaitement contrefaits, passant donc pour des services d'assistance. Ensuite, les criminels veillent à ce que ces sites occupent une place en vue dans les résultats de recherche sur Google. Ils espèrent ainsi que les utilisateurs ayant besoin d'aide prennent eux-mêmes contact avec eux. Il convient encore d'ajouter que les collaborateurs de ces helpdesks factices parlent désormais bien mieux l'anglais qu'avant, ce qui fait que les gens tombent plus facilement dans le piège tendu.

Les différentes formes de fraude au helpdesk sont difficiles à combattre. Les victimes se situent surtout en Europe et aux Etats-Unis, alors que les criminels se trouvent principalement en Inde.

Le ministère public néerlandais a réalisé une enquête à propos de la fraude au helpdesk (assistance) et a constaté que les dommages financiers provoqués par cette pratique avaient diminué de moitié chez nos voisins en l'espace de deux ans: de 6 millions d'euros en 2017 à 3 millions l'année dernière.Le problème, c'est que les escrocs ont trouvé une nouvelle méthode pour soutirer de l'argent aux consommateurs peu soupçonneux, selon le ministère public néerlandais. Ils créent des sites web parfaitement contrefaits, passant donc pour des services d'assistance. Ensuite, les criminels veillent à ce que ces sites occupent une place en vue dans les résultats de recherche sur Google. Ils espèrent ainsi que les utilisateurs ayant besoin d'aide prennent eux-mêmes contact avec eux. Il convient encore d'ajouter que les collaborateurs de ces helpdesks factices parlent désormais bien mieux l'anglais qu'avant, ce qui fait que les gens tombent plus facilement dans le piège tendu.Les différentes formes de fraude au helpdesk sont difficiles à combattre. Les victimes se situent surtout en Europe et aux Etats-Unis, alors que les criminels se trouvent principalement en Inde.