Les smartphones modulaires tels l'Ara sont destinés à être aisément montés et démontés. Ils se composent d'éléments remplaçables par les utilisateurs. Si l'appareil photo ou l'affichage par exemple refuse tout service, l'utilisateur ne doit plus acheter un nouvel appareil, mais simplement le module concerné. Le but est d'éviter le gaspillage et d'offrir une plus longue durée de vie aux téléphones.

Google prépare depuis des années déjà son projet Ara. Mais le smartphone modulaire a connu de gros problèmes. Les modules individuels avaient en effet du mal à se fixer les uns aux autres.

L'idée du projet Ara se base en partie sur le concept Phonebloks du concepteur néerlandais Dave Hakkens.

(ANP/WK)

Les smartphones modulaires tels l'Ara sont destinés à être aisément montés et démontés. Ils se composent d'éléments remplaçables par les utilisateurs. Si l'appareil photo ou l'affichage par exemple refuse tout service, l'utilisateur ne doit plus acheter un nouvel appareil, mais simplement le module concerné. Le but est d'éviter le gaspillage et d'offrir une plus longue durée de vie aux téléphones.Google prépare depuis des années déjà son projet Ara. Mais le smartphone modulaire a connu de gros problèmes. Les modules individuels avaient en effet du mal à se fixer les uns aux autres.L'idée du projet Ara se base en partie sur le concept Phonebloks du concepteur néerlandais Dave Hakkens.(ANP/WK)