Selon Focus Magazine et Bild, Angela Merkel utilise désormais un smartphone BlackBerry Q10 équipé d'une crypto-puce de l'entreprise Secusmart installée à Düsseldorf. La chancelière fédérale allemande a donc dû patienter un an la mise au point de l'appareil, à en croire les médias allemands.

Ce smartphone pourrait crypter toutes les conversations téléphoniques, SMS et autres communications via internet. Tant la communication avec l'intranet du gouvernement allemand que la communication privée seraient protégées contre l'espionnage grâce à la technologie de Secusmart.

Il y a cependant un revers à la médaille: pour garantir une connexion sûre, tous les contacts de Merkel doivent également disposer d'un appareil équipé de ce genre de crypto-puce. Or celle-ci coûte 2.500 euros. Il n'empêche que tous les membres du gouvernement allemand sont invités à acquérir cette puce.