BlackBerry Messenger s'arrête au bout de quatorze ans. L'appli avait en effet été lancée en 2005 et était l'un des premiers services de clavardage mobiles populaires. A présent que BlackBerry en tant que marque de téléphones ne domine plus le marché (pour l'écrire gentiment) et qu'il existe des alternatives telles WhatsApp et WeChat au service BlackBerry Messenger, ce dernier ferme ses portes.

Tel est du moins le cas pour la version gratuite à la consommation, car la version professionnelle pour les entreprises pourra encore être téléchargée du Play Store et bientôt aussi de l'Apple App Store. Elle reviendra à 2,5 dollars par semestre et comprendra quelques fonctions supplémentaires telles le cryptage et la possibilité d'adapter les messages. La première année, le service sera gratuit.