Le piratage a été découvert, lorsque Kelly a remis son téléphone l'été dernier au support technique de la Maison Blanche. Il se plaignait que l'appareil ne fonctionnait plus correctement depuis des mois et que le software n'était pas actualisé.

On ne sait pas quelles données les hackers ont pu y dérober. Des sources au sein de la Maison Blanche ont déclaré à Politico que Kelly utilisait un autre téléphone sécurisé pour son travail.

John Kelly fut ministre de l'Intérieur et de la Sécurité jusqu'à ce qu'il soit nommé fin juillet au poste de secrétaire général de la Maison Blanche.

Le piratage a été découvert, lorsque Kelly a remis son téléphone l'été dernier au support technique de la Maison Blanche. Il se plaignait que l'appareil ne fonctionnait plus correctement depuis des mois et que le software n'était pas actualisé.On ne sait pas quelles données les hackers ont pu y dérober. Des sources au sein de la Maison Blanche ont déclaré à Politico que Kelly utilisait un autre téléphone sécurisé pour son travail.John Kelly fut ministre de l'Intérieur et de la Sécurité jusqu'à ce qu'il soit nommé fin juillet au poste de secrétaire général de la Maison Blanche.