Suite à la résurgence du virus en Asie, on enregistre une réserve accrue de la part tant des entreprises internationales que des firmes chinoises de participer au salon électronique, selon l'organisateur.

Les yeux rivés sur 2022

'Ce fut évidemment une décision difficile à prendre, surtout parce qu'un nombre étonnamment grand d'entreprises internationales avaient montré leur volonté d'être présentes au salon', déclare Jens Heithecker, IFA Executive Director et président de CE China. Selon lui, un pavillon entièrement allemand avait même été réservé, où une dizaine d'entreprises voulaient présenter leurs tout nouveaux produits.

L'organisation a à présent les yeux rivés sur 2022. Précédemment déjà, le traditionnel salon IFA (Internationale Funkausstellung) de Berlin, qui était initialement planifié du 3 au 7 septembre 2021 inclus, avait été postposé d'une année.

Suite à la résurgence du virus en Asie, on enregistre une réserve accrue de la part tant des entreprises internationales que des firmes chinoises de participer au salon électronique, selon l'organisateur.'Ce fut évidemment une décision difficile à prendre, surtout parce qu'un nombre étonnamment grand d'entreprises internationales avaient montré leur volonté d'être présentes au salon', déclare Jens Heithecker, IFA Executive Director et président de CE China. Selon lui, un pavillon entièrement allemand avait même été réservé, où une dizaine d'entreprises voulaient présenter leurs tout nouveaux produits.L'organisation a à présent les yeux rivés sur 2022. Précédemment déjà, le traditionnel salon IFA (Internationale Funkausstellung) de Berlin, qui était initialement planifié du 3 au 7 septembre 2021 inclus, avait été postposé d'une année.