En plaçant des milliers de satellites en orbite autour de la Terre, Starlink entend pouvoir offrir l'internet à haut débit dans les régions les plus reculées, non encore équipées par exemple de réseaux à fibre optique. L'entreprise dispose dès à présent de plus de 1.500 satellites opérationnels, qui ont été envoyés dans l'espace en séries de 60 unités, ce qui génère d'impressionnantes images de lignes de satellites dans le ciel. Starlink propose déjà l'internet dans plus de dix pays et compte quasiment 70.000 utilisateurs.

'Je pense que nous sommes bien partis pour atteindre deux cent mille utilisateurs, voire plus de cinq cent mille d'ici douze mois', a affirmé Musk.

Tout cela coûte évidemment beaucoup d'argent. Musk évalue les coûts d'investissement totaux sur plusieurs années à un montant oscillant entre 20 et 30 milliards de dollars. Des experts avaient précédemment déjà indiqué qu'il faudra probablement des années encore à l'entreprise, qui fait partie de la firme aéronautique SpaceX de Musk, pour pouvoir vraiment gagner de l'argent.

Au niveau du prix, Starlink entend concurrencer les fournisseurs de connexions internet par câble. Le tout est de savoir si elle y parviendra. Amazon et Facebook planchent aussi sur des satellites internet, alors qu'Apple avait précédemment déjà annoncé vouloir utiliser des satellites pour l'internet.

En plaçant des milliers de satellites en orbite autour de la Terre, Starlink entend pouvoir offrir l'internet à haut débit dans les régions les plus reculées, non encore équipées par exemple de réseaux à fibre optique. L'entreprise dispose dès à présent de plus de 1.500 satellites opérationnels, qui ont été envoyés dans l'espace en séries de 60 unités, ce qui génère d'impressionnantes images de lignes de satellites dans le ciel. Starlink propose déjà l'internet dans plus de dix pays et compte quasiment 70.000 utilisateurs.'Je pense que nous sommes bien partis pour atteindre deux cent mille utilisateurs, voire plus de cinq cent mille d'ici douze mois', a affirmé Musk.Tout cela coûte évidemment beaucoup d'argent. Musk évalue les coûts d'investissement totaux sur plusieurs années à un montant oscillant entre 20 et 30 milliards de dollars. Des experts avaient précédemment déjà indiqué qu'il faudra probablement des années encore à l'entreprise, qui fait partie de la firme aéronautique SpaceX de Musk, pour pouvoir vraiment gagner de l'argent.Au niveau du prix, Starlink entend concurrencer les fournisseurs de connexions internet par câble. Le tout est de savoir si elle y parviendra. Amazon et Facebook planchent aussi sur des satellites internet, alors qu'Apple avait précédemment déjà annoncé vouloir utiliser des satellites pour l'internet.