Sewan se voit infliger cette amende, parce que cette firme a incorrectement rempli le registre des numéros payants. Via ce registre, qui existe depuis 2019, les consommateurs peuvent savoir quelles entreprises utilisent les numéros 070X et 090X pour lesquels les appelants paient un montant supplémentaire par rapport aux frais de communication normaux.

'Incertitude parmi les consommateurs'

'Ce registre est aussi un moyen permettant de combattre la fraude qui est parfois de mise via les numéros payants. Certains abonnés se plaignent par exemple de frais facturés pour des services payants qu'ils n'ont pas demandés', explique l'IBPT. En ne remplissant pas correctement le registre, Sewan a créé 'l'incertitude parmi les consommateurs, qui recherchent des informations sur les numéros payants', et une menace vis-à-vis des possibilités de dépôt d'une plainte, selon l'IBPT.

Sewan fournit des services internet, 'cloud' et téléphoniques tant fixes que mobiles aux entreprises. En Belgique, Sewan utilise le réseau de Proximus.

Sewan se voit infliger cette amende, parce que cette firme a incorrectement rempli le registre des numéros payants. Via ce registre, qui existe depuis 2019, les consommateurs peuvent savoir quelles entreprises utilisent les numéros 070X et 090X pour lesquels les appelants paient un montant supplémentaire par rapport aux frais de communication normaux.'Ce registre est aussi un moyen permettant de combattre la fraude qui est parfois de mise via les numéros payants. Certains abonnés se plaignent par exemple de frais facturés pour des services payants qu'ils n'ont pas demandés', explique l'IBPT. En ne remplissant pas correctement le registre, Sewan a créé 'l'incertitude parmi les consommateurs, qui recherchent des informations sur les numéros payants', et une menace vis-à-vis des possibilités de dépôt d'une plainte, selon l'IBPT.Sewan fournit des services internet, 'cloud' et téléphoniques tant fixes que mobiles aux entreprises. En Belgique, Sewan utilise le réseau de Proximus.