En tout cas, le mouvement olympique se doit de trouver une connexion avec les "centaines de millions d'e-joueurs", afin de ne pas perdre le contact avec la jeune génération, ajoute encore l'Allemand.

"La réponse à la question de savoir si nous allons envisager d'autoriser ces joueurs à participer aux Jeux Olympiques, est 'oui'", affirme Bach. "Il ne nous reste plus qu'à y réfléchir concrètement." Le problème, c'est que le CIO trouve que certains jeux électroniques sont trop violents, ce qui ne cadre pas avec l'idéologie des Jeux Olympiques.

Bach: "Nous voulons faire partie de la société, car il y va de notre pertinence. Cela signifie que nous devons rester ouverts aux nouveaux développements et prendre en considération les opportunités qu'ils représentent pour nous. Mais cela ne doit pas nous empêcher de rester fidèles à nos principes fondamentaux."

En tout cas, le mouvement olympique se doit de trouver une connexion avec les "centaines de millions d'e-joueurs", afin de ne pas perdre le contact avec la jeune génération, ajoute encore l'Allemand."La réponse à la question de savoir si nous allons envisager d'autoriser ces joueurs à participer aux Jeux Olympiques, est 'oui'", affirme Bach. "Il ne nous reste plus qu'à y réfléchir concrètement." Le problème, c'est que le CIO trouve que certains jeux électroniques sont trop violents, ce qui ne cadre pas avec l'idéologie des Jeux Olympiques.Bach: "Nous voulons faire partie de la société, car il y va de notre pertinence. Cela signifie que nous devons rester ouverts aux nouveaux développements et prendre en considération les opportunités qu'ils représentent pour nous. Mais cela ne doit pas nous empêcher de rester fidèles à nos principes fondamentaux."