Virtual Park, qui peut accueillir jusqu'à 300 visiteurs simultanément, sera ouvert six jours sur sept. La structure du parc est subdivisée en cinq zones en fonction de l'âge des participants, à savoir d'abord une zone séparée pour les tout petits, plus des espaces pour les 6 ans et plus, pour les 9 ans et plus, pour les 12 ans et plus et, enfin, une zone pour les adultes.

On y trouvera six mondes virtuels différents. L'attraction principale est Arena 42, qui est, selon ses concepteurs, 'la première et la plus importante zone de sport VR d'Europe'. Dans un environnement créé sur mesure et équipé d'une technologie suivant chaque mouvement du corps ('Full Body Tracking'), deux équipes de quatre joueurs s'opposeront dans l'arène, afin de conquérir la planète Mars. Il s'agit là d'une version du jeu After-H conçue par smartVR studio.

© .

Le co-fondateur du parc, Jean-Louis Verbaert, est ravi que le grand public puisse désormais découvrir tant la VR que l'AR (réalité augmentée). Dans un communiqué, il assure que le visiteur pourra se détendre avec les tout derniers gadgets technologiques, dont le grand public est momentanément encore privé. Le visiteur bénéficiera "des meilleures conditions à des prix démocratiques". Concrètement, les tarifs seront de 60 euros pour un adulte et de 40 euros pour les enfants de moins de douze ans et ce, pour 6 heures de plaisir garanti.