Voilà ce que l'agence de presse Bloomberg a annoncé hier jeudi sur base d'une source proche des négociations.

Verizon est prête à débourser plus de 4,8 milliards de dollars, quasiment 4,4 milliards d'euros après conversion, pour acquérir Yahoo. Le rachat avait été rendu public en juillet, mais doit encore être entériné et approuvé. Le mois dernier, Yahoo admettait que des pirates avaient en 2014 dérobé les données personnelles de plus de 500 millions d'utilisateurs. L'on ne sait pas clairement si ce piratage était l'oeuvre de services de renseignements ou de criminels.

(ANP/WK)

Voilà ce que l'agence de presse Bloomberg a annoncé hier jeudi sur base d'une source proche des négociations.Verizon est prête à débourser plus de 4,8 milliards de dollars, quasiment 4,4 milliards d'euros après conversion, pour acquérir Yahoo. Le rachat avait été rendu public en juillet, mais doit encore être entériné et approuvé. Le mois dernier, Yahoo admettait que des pirates avaient en 2014 dérobé les données personnelles de plus de 500 millions d'utilisateurs. L'on ne sait pas clairement si ce piratage était l'oeuvre de services de renseignements ou de criminels.(ANP/WK)