Il y a quelques heures à peine, des juges espagnols avaient décidé son extradition vers les Etats-Unis.

McAfee était surtout connu pour l'entreprise antivirus éponyme McAfee qu'il fonda en 1987. Mais ils n'ont aujourd'hui plus rien à voir l'un avec l'autre. John McAfee ne s'occupe plus de l'entreprise depuis 1994 déjà, mais en parle encore régulièrement. Avec notamment une vidéo expliquant comment supprimer du software McAfee.

Meurtre et armes

Ces quinze dernières années, ce millionnaire excentrique défraya surtout la chronique pour voir trempé dans des affaires n'ayant pas grand-chose à voir avec la technologie. Il habitait au Belize, où il fut soupçonné d'avoir assassiné son voisin. Plus récemment, il fut entre autres pointé du doigt sur son yacht bourré d'armes (de guerre), ce qui lui valut d'être arrêté en République Dominicaine. Sa vie a été partie filmée dans le documentaire Gringo: The Dangerous Life of John McAfee.

Sur Twitter, il fit des déclarations plus folles les unes que les autres. Il se porta aussi candidat pour les élections présidentielles américaines de 2016 et de 2020, mais sans mener de campagne concrète ou crédible.

Crypto-monnaies

Ses déclarations portaient régulièrement sur les crypto-monnaies. En 2017, il prétendit ainsi que le bitcoin vaudrait un demi-million de dollars pour la fin 2020. Ensuite, il évoqua même un million de dollars tout en affirmant qu'il mangerait son pénis s'il se trompait. Or le bitcoin n'atteignit jamais cette valeur, et il revint par après sur ses propos.

Ses tweets sur les crypto-monnaies lui valurent de tomber dans la déchéance. Il fut appréhendé en automne 2020 à Barcelone, car on le soupçonnait de fraude fiscale. Il aurait aussi empoché de l'argent en tant que conseiller en matière de crypto-monnaies. Il fut alors incarcéré et aurait donc dû être extradé vers les Etats-Unis.

Si vous avez des questions en matière de suicide, contactez la ligne prévention suicide au 0800 32 123 ou surfez sur www.preventionsuicide.be.

Il y a quelques heures à peine, des juges espagnols avaient décidé son extradition vers les Etats-Unis.McAfee était surtout connu pour l'entreprise antivirus éponyme McAfee qu'il fonda en 1987. Mais ils n'ont aujourd'hui plus rien à voir l'un avec l'autre. John McAfee ne s'occupe plus de l'entreprise depuis 1994 déjà, mais en parle encore régulièrement. Avec notamment une vidéo expliquant comment supprimer du software McAfee.Meurtre et armesCes quinze dernières années, ce millionnaire excentrique défraya surtout la chronique pour voir trempé dans des affaires n'ayant pas grand-chose à voir avec la technologie. Il habitait au Belize, où il fut soupçonné d'avoir assassiné son voisin. Plus récemment, il fut entre autres pointé du doigt sur son yacht bourré d'armes (de guerre), ce qui lui valut d'être arrêté en République Dominicaine. Sa vie a été partie filmée dans le documentaire Gringo: The Dangerous Life of John McAfee.Sur Twitter, il fit des déclarations plus folles les unes que les autres. Il se porta aussi candidat pour les élections présidentielles américaines de 2016 et de 2020, mais sans mener de campagne concrète ou crédible.Ses déclarations portaient régulièrement sur les crypto-monnaies. En 2017, il prétendit ainsi que le bitcoin vaudrait un demi-million de dollars pour la fin 2020. Ensuite, il évoqua même un million de dollars tout en affirmant qu'il mangerait son pénis s'il se trompait. Or le bitcoin n'atteignit jamais cette valeur, et il revint par après sur ses propos.Ses tweets sur les crypto-monnaies lui valurent de tomber dans la déchéance. Il fut appréhendé en automne 2020 à Barcelone, car on le soupçonnait de fraude fiscale. Il aurait aussi empoché de l'argent en tant que conseiller en matière de crypto-monnaies. Il fut alors incarcéré et aurait donc dû être extradé vers les Etats-Unis.Si vous avez des questions en matière de suicide, contactez la ligne prévention suicide au 0800 32 123 ou surfez sur www.preventionsuicide.be.