L'entreprise a aussi émis l'idée d'une semaine de travail flexible au moment où les bureaux seront de nouveau occupés. Ce plan prévoit notamment que les employés continuent de travailler en partie à la maison et soient présents trois jours par semaine dans l'entreprise.

'Une productivité supérieure'

Selon Google, un modèle de travail flexible génère une 'productivité supérieure, une meilleure collaboration et un plus grand bien-être'. Le géant internet fut l'une des premières entreprises à demander à son personnel de télétravailler en raison du corona. Dans un premier temps, l'objectif était que le personnel revienne au bureau en janvier 2021. Ce délai avait précédemment déjà été prolongé et s'étend donc à présent jusqu'au mois de septembre.

Google a fermé ses bureaux début mars. L'entreprise occupe plus de cent mille personnes, sans compter des dizaines de milliers d'autres en intérim.

L'entreprise a aussi émis l'idée d'une semaine de travail flexible au moment où les bureaux seront de nouveau occupés. Ce plan prévoit notamment que les employés continuent de travailler en partie à la maison et soient présents trois jours par semaine dans l'entreprise.Selon Google, un modèle de travail flexible génère une 'productivité supérieure, une meilleure collaboration et un plus grand bien-être'. Le géant internet fut l'une des premières entreprises à demander à son personnel de télétravailler en raison du corona. Dans un premier temps, l'objectif était que le personnel revienne au bureau en janvier 2021. Ce délai avait précédemment déjà été prolongé et s'étend donc à présent jusqu'au mois de septembre.Google a fermé ses bureaux début mars. L'entreprise occupe plus de cent mille personnes, sans compter des dizaines de milliers d'autres en intérim.