Un juge américain avait précédemment déjà temporairement bloqué le contrat de défense décroché par l'éditeur de logiciels Microsoft. La firme technologique Amazon, qui était aussi en lice pour empocher ledit contrat, se plaint que l'adjudication ne s'est pas déroulée honnêtement, parce que le président Trump en personne s'en est mêlé.

Ce qui est important pour ce contrat, c'est de savoir comment le Pentagone a comparé les prix de Microsoft et de son concurrent Amazon Web Services (AWS). Le juge avait déjà fait observer que les comparaisons de prix effectuées par le Pentagone pour la prise de décision étaient entachées d'erreurs. Il convient d'examiner en outre quelles plates-formes commerciales en ligne le Pentagone a pu utiliser pour sélectionner les applications dans le nuage.

Tant Microsoft qu'Amazon étaient candidats pour décrocher le contrat JEDI. Il s'agit là d'un méga-contrat d'une valeur de 10 milliards de dollars pour la fourniture de systèmes 'cloud' lourdement sécurisés au Pentagone. Amazon affirme n'avoir jamais eu sa chance suite à des petits jeux politiques. On sait que le président américain Donald Trump considère le directeur d'Amazon, Jeff Bezos, comme un ennemi politique.

En collaboration avec Dutch IT-Channel.

Un juge américain avait précédemment déjà temporairement bloqué le contrat de défense décroché par l'éditeur de logiciels Microsoft. La firme technologique Amazon, qui était aussi en lice pour empocher ledit contrat, se plaint que l'adjudication ne s'est pas déroulée honnêtement, parce que le président Trump en personne s'en est mêlé.Ce qui est important pour ce contrat, c'est de savoir comment le Pentagone a comparé les prix de Microsoft et de son concurrent Amazon Web Services (AWS). Le juge avait déjà fait observer que les comparaisons de prix effectuées par le Pentagone pour la prise de décision étaient entachées d'erreurs. Il convient d'examiner en outre quelles plates-formes commerciales en ligne le Pentagone a pu utiliser pour sélectionner les applications dans le nuage.Tant Microsoft qu'Amazon étaient candidats pour décrocher le contrat JEDI. Il s'agit là d'un méga-contrat d'une valeur de 10 milliards de dollars pour la fourniture de systèmes 'cloud' lourdement sécurisés au Pentagone. Amazon affirme n'avoir jamais eu sa chance suite à des petits jeux politiques. On sait que le président américain Donald Trump considère le directeur d'Amazon, Jeff Bezos, comme un ennemi politique.En collaboration avec Dutch IT-Channel.