Les autorités de Pékin avaient annoncé en août sa nomination pour diriger China Telecom, alors qu'il était encore à la tête de China Unicom, le deuxième opérateur du pays.(Belga)