En tout cas, Mark Zuckerberg s'entretiendra avec les représentants de trois organisations de lutte contre les discriminations. Il s'agit de l'Anti-Defamation League, oeuvrant contre l'antisémitisme, de l'organisation antiraciste Color of Change, et de l'organisation de défense des droits civiques NAACP. Outre le grand patron de Facebook, la directrice opérationnelle Sheryl Sandberg et le directeur des produits Chris Cox assisteront aux entretiens.

Boycott

De toutes les entreprises présentes sur les médias sociaux, Facebook est celle qui a subi le plus de critiques de la part des organisations de lutte contre le racisme. Elles reprochent au géant de la technologie de ne pas avoir supprimé les messages appelant à la violence contre les manifestants de Black Lives Matter et réclament un boycott de l'entreprise.

De plus en plus d'entreprises et de marques ont annoncé qu'elles ne feraient plus de publicité sur Facebook ou sur sa filiale Instagram pour le moment. Les sociétés anglo-néerlandaises Unilever, Coca-Cola, Starbucks et Pepsico, entre autres, ont participé à ce boycott.

En tout cas, Mark Zuckerberg s'entretiendra avec les représentants de trois organisations de lutte contre les discriminations. Il s'agit de l'Anti-Defamation League, oeuvrant contre l'antisémitisme, de l'organisation antiraciste Color of Change, et de l'organisation de défense des droits civiques NAACP. Outre le grand patron de Facebook, la directrice opérationnelle Sheryl Sandberg et le directeur des produits Chris Cox assisteront aux entretiens.De toutes les entreprises présentes sur les médias sociaux, Facebook est celle qui a subi le plus de critiques de la part des organisations de lutte contre le racisme. Elles reprochent au géant de la technologie de ne pas avoir supprimé les messages appelant à la violence contre les manifestants de Black Lives Matter et réclament un boycott de l'entreprise.De plus en plus d'entreprises et de marques ont annoncé qu'elles ne feraient plus de publicité sur Facebook ou sur sa filiale Instagram pour le moment. Les sociétés anglo-néerlandaises Unilever, Coca-Cola, Starbucks et Pepsico, entre autres, ont participé à ce boycott.