"Nous avons enregistré une cyber-attaque sophistiquée et de grande échelle sur les plates-formes numériques du Labour", indique un communiqué officiel. "Mais l'intégrité de nos plates-formes a été conservée, et nous sommes convaincus qu'aucune donnée n'a été dérobée."

Le parti Labour annonce que certaines activités de campagne ont de ce fait subi du retard, mais qu'elles ont à présent déjà repris "leur vitesse de croisière". On ne sait pas à ce stade qui a lancé cette cyber-attaque. Dès qu'il en saura plus, le parti ne manquera pas de le faire savoir.