Le gouvernement pakistanais avait le 9 octobre dernier déjà exclu TikTok en raison de la diffusion de 'contenus immoraux, obscènes et vulgaires'. Une dizaine de jours plus tard, l'interdiction fut levée, après que TikTok ait promis de respecter les lois locales.

'Blocage immédiat'

Or voici que l'appli est de nouveau interdite. L'autorité télécom pakistanaise a sommé les fournisseurs de 'bloquer immédiatement' l'accès à l'appli, suite au jugement rendu par une haute Cour de Justice de la ville de Peshawar. La Cour estime que l'appli ne parvient toujours pas à filtrer le contenu vulgaire.

Le Pakistan, pays musulman conservateur, entend ainsi autant que possible rejeter 'les messages immoraux' d'internet et des sites des médias sociaux. Voilà pourquoi le pays avait précédemment déjà bloqué diverses applis de rencontres, dont Tinder et Grindr.

Le gouvernement pakistanais avait le 9 octobre dernier déjà exclu TikTok en raison de la diffusion de 'contenus immoraux, obscènes et vulgaires'. Une dizaine de jours plus tard, l'interdiction fut levée, après que TikTok ait promis de respecter les lois locales.Or voici que l'appli est de nouveau interdite. L'autorité télécom pakistanaise a sommé les fournisseurs de 'bloquer immédiatement' l'accès à l'appli, suite au jugement rendu par une haute Cour de Justice de la ville de Peshawar. La Cour estime que l'appli ne parvient toujours pas à filtrer le contenu vulgaire.Le Pakistan, pays musulman conservateur, entend ainsi autant que possible rejeter 'les messages immoraux' d'internet et des sites des médias sociaux. Voilà pourquoi le pays avait précédemment déjà bloqué diverses applis de rencontres, dont Tinder et Grindr.