Le OnePlus 6T sacrifie l'entrée audio au profit d'une plus grande batterie

30/10/18 à 13:10 - Mise à jour à 13:10

Source: Datanews

Le tout nouveau rejeton de OnePlus, le OnePlus 6T, est équipé d'un écran et d'un accu plus grands. Mais - revers de la médaille -, il doit renoncer à la prise casque.

Le OnePlus 6T est le successeur du OnePlus 6, qui avait été lancé juste avant l'été. Ce téléphone ne constitue pas un bouleversement par rapport à son prédécesseur, mais offre tout de même plusieurs améliorations pour un prix oscillant entre 549 et 629 euros (selon la version).

Ecran et accu de plus grande taille

Par rapport à son prédécesseur, le nouveau produit-phare de OnePlus propose un écran un peu plus grand (6,41 pouces au lieu de 6,28) d'une résolution de 2.340 x 1.080, soit 402 pixels par pouce, ce qui est comparable à un rapport 19,5:9 sur le plan de la densité des pixels. L'écran proprement dit est réalisé en Gorilla Glass 6 et grâce à son bord mince et sa petite encoche, il recouvre 86 pour cent de la face avant du téléphone.

La batterie fait elle aussi 23 pour cent de mieux que la précédente. Le OnePlus 6T présente une capacité de 3.700 mAh, alors que le OnePlus 6 se contentait de 3.300 mAh. Le hic, c'est que cette batterie plus grande prend la place de la prise casque. Quiconque souhaite écouter de la musique sur le nouveau OnePlus est par conséquent invité à opter pour Bluetooth ou un adaptateur. Ce n'est pas une surprise dans la mesure où OnePlus avait précédemment déjà signalé maintenir la prise casque jusqu'à ce qu'il y ait suffisamment d'accessoires pour le connecteur USB-C. Ce moment est donc venu, selon le fabricant de téléphones.

Le OnePlus 6T tourne, comme les versions précédentes, sur OxygenOS, mais sur base du tout nouveau Android 9 (Pie), et il est ainsi l'un des premiers appareils à être fournis avec cette version.

Le déverrouillage s'effectue par reconnaissance faciale ou par le scanner d'empreintes digitales, lequel ne se trouve plus à l'arrière, mais est intégré à l'écran en façade. OnePlus affirme que le déverrouillage ne prend que 0,34 seconde et que le scanner d'empreintes digitales est ainsi le plus rapide du marché.

Mêmes moteur et appareils photo

Le OnePlus 6T est un véritable rafraîchissement par rapport au OnePlus 6 et ce, même si certaines spécifications restent identiques: le processeur est encore et toujours un Qualcomm Snapdragon 845 (2,8 GHz) octa-coeur, alors que pour le GPU, l'entreprise demeure fidèle à la puce Adreno 630. La mémoire de travail (RAM) est de 6 ou 8 giga-octets.

Pour les appareils photo, les spécifications sont également identiques: 16 méga-pixels à l'avant et 20 méga-pixels à l'arrière (F/1.7). Ici, l'entreprise promet de meilleures images à faible intensité lumineuse grâce à l'algorithme Nightscape auto-développé. Cette fonction viendra aussi s'ajouter au OnePlus 6 sous la forme d'une mise à jour. A noter aussi la présence d'un système vidéo ralenti qui filme à 480 images à la seconde (FPS).

Le même, mais plus économique

En gros, le OnePlus 6T est une version rénovée du modèle précédent, ne proposant que peu de grands changements, ce qui n'est pas mal en soi. Dans notre test approfondi du OnePlus 6, nous avions en effet déjà constaté qu'au niveau du design et des performances, la marque tient la dragée haute aux top-modèles de Samsung ou de Huawei, tout en appliquant une politique de prix plus favorable.

Ces prix débuteront à 549 euros pour le modèle à 6 giga-octets de RAM et 128 giga-octets de capacité de stockage. La version à 8 giga-octets de RAM reviendra à 579 euros. Pour le modèle à 8 Go de RAM et 128 Go d'espace de stockage, vous débourserez également 579 euros, alors que le modèle maxi à 8 giga-octets de RAM et 256 giga-octets de capacité de stockage coûtera 629 euros. Ces tarifs sont un peu supérieurs à ceux du OnePlus 6, qui variaient de 519 à 619 euros. Les appareils seront disponibles à partir du 1er novembre en midnight black ou en mirro black.

Le OnePlus 6T suit le même canevas que celui de ses prédécesseurs. Ce n'est pas un téléphone pour quiconque a déjà acheté le 6 cet été, mais au niveau du rapport qualité/prix, ce modèle a tout ce qu'il faut pour rendre la concurrence nerveuse dans la lutte les opposant quant à savoir quel téléphone se retrouvera bientôt sous le sapin de Noël.

Le OnePlus 6T sacrifie l'entrée audio au profit d'une plus grande batterie

OnePlus 6T © .

Le OnePlus 6T est le successeur du OnePlus 6, qui avait été lancé juste avant l'été. Ce téléphone ne constitue pas un bouleversement par rapport à son prédécesseur, mais offre tout de même plusieurs améliorations pour un prix oscillant entre 549 et 629 euros (selon la version).

Ecran et accu de plus grande taille

Par rapport à son prédécesseur, le nouveau produit-phare de OnePlus propose un écran un peu plus grand (6,41 pouces au lieu de 6,28) d'une résolution de 2.340 x 1.080, soit 402 pixels par pouce, ce qui est comparable à un rapport 19,5:9 sur le plan de la densité des pixels. L'écran proprement dit est réalisé en Gorilla Glass 6 et grâce à son bord mince et sa petite encoche, il recouvre 86 pour cent de la face avant du téléphone.

La batterie fait elle aussi 23 pour cent de mieux que la précédente. Le OnePlus 6T présente une capacité de 3.700 mAh, alors que le OnePlus 6 se contentait de 3.300 mAh. Le hic, c'est que cette batterie plus grande prend la place de la prise casque. Quiconque souhaite écouter de la musique sur le nouveau OnePlus est par conséquent invité à opter pour Bluetooth ou un adaptateur. Ce n'est pas une surprise dans la mesure où OnePlus avait précédemment déjà signalé maintenir la prise casque jusqu'à ce qu'il y ait suffisamment d'accessoires pour le connecteur USB-C. Ce moment est donc venu, selon le fabricant de téléphones.

OnePlus 6T

OnePlus 6T © .

Le OnePlus 6T tourne, comme les versions précédentes, sur OxygenOS, mais sur base du tout nouveau Android 9 (Pie), et il est ainsi l'un des premiers appareils à être fournis avec cette version.

Le déverrouillage s'effectue par reconnaissance faciale ou par le scanner d'empreintes digitales, lequel ne se trouve plus à l'arrière, mais est intégré à l'écran en façade. OnePlus affirme que le déverrouillage ne prend que 0,34 seconde et que le scanner d'empreintes digitales est ainsi le plus rapide du marché.

Mêmes moteur et appareils photo

Le OnePlus 6T est un véritable rafraîchissement par rapport au OnePlus 6 et ce, même si certaines spécifications restent identiques: le processeur est encore et toujours un Qualcomm Snapdragon 845 (2,8 GHz) octa-coeur, alors que pour le GPU, l'entreprise demeure fidèle à la puce Adreno 630. La mémoire de travail (RAM) est de 6 ou 8 giga-octets.

Pour les appareils photo, les spécifications sont également identiques: 16 méga-pixels à l'avant et 20 méga-pixels à l'arrière (F/1.7). Ici, l'entreprise promet de meilleures images à faible intensité lumineuse grâce à l'algorithme Nightscape auto-développé. Cette fonction viendra aussi s'ajouter au OnePlus 6 sous la forme d'une mise à jour. A noter aussi la présence d'un système vidéo ralenti qui filme à 480 images à la seconde (FPS).

Le même, mais plus économique

En gros, le OnePlus 6T est une version rénovée du modèle précédent, ne proposant que peu de grands changements, ce qui n'est pas mal en soi. Dans notre test approfondi du OnePlus 6, nous avions en effet déjà constaté qu'au niveau du design et des performances, la marque tient la dragée haute aux top-modèles de Samsung ou de Huawei, tout en appliquant une politique de prix plus favorable.

Ces prix débuteront à 549 euros pour le modèle à 6 giga-octets de RAM et 128 giga-octets de capacité de stockage. La version à 8 giga-octets de RAM reviendra à 579 euros. Pour le modèle à 8 Go de RAM et 128 Go d'espace de stockage, vous débourserez également 579 euros, alors que le modèle maxi à 8 giga-octets de RAM et 256 giga-octets de capacité de stockage coûtera 629 euros. Ces tarifs sont un peu supérieurs à ceux du OnePlus 6, qui variaient de 519 à 619 euros. Les appareils seront disponibles à partir du 1er novembre en midnight black ou en mirro black.

Le OnePlus 6T suit le même canevas que celui de ses prédécesseurs. Ce n'est pas un téléphone pour quiconque a déjà acheté le 6 cet été, mais au niveau du rapport qualité/prix, ce modèle a tout ce qu'il faut pour rendre la concurrence nerveuse dans la lutte les opposant quant à savoir quel téléphone se retrouvera bientôt sous le sapin de Noël.

Nos partenaires