Le journal The Telegraph signale qu'une cyber-attaque lancée contre Advanced a provoqué des problèmes dans les soins de santé britanniques. Quelque 85 pour cent des National Health Services, dont le numéro d'urgence 111, utilisent le logiciel Adastra d'Advanced. De plus, plus de mille institutions de soins ont recours au logiciel Caresys pour l'actualisation des données. Or ce dernier a lui aussi été temporairement indisponible à cause de la cyber-attaque.

Le National Cyber Security Centre britannique examine à présent l'origine de l'agression, conjointement avec Advanced.

En collaboration avec Dutch IT-Channel.

Le journal The Telegraph signale qu'une cyber-attaque lancée contre Advanced a provoqué des problèmes dans les soins de santé britanniques. Quelque 85 pour cent des National Health Services, dont le numéro d'urgence 111, utilisent le logiciel Adastra d'Advanced. De plus, plus de mille institutions de soins ont recours au logiciel Caresys pour l'actualisation des données. Or ce dernier a lui aussi été temporairement indisponible à cause de la cyber-attaque.Le National Cyber Security Centre britannique examine à présent l'origine de l'agression, conjointement avec Advanced.En collaboration avec Dutch IT-Channel.