Durant le deuxième trimestre de son exercice fiscal 2019, qui vient de se clôturer, Oracle a réalisé un chiffre d'affaires total de 9,6 milliards de dollars. Ce chiffre est resté stable par rapport à celui de l'année dernière, mais l'entreprise enregistrerait quand même une croissance de deux pour cent, si l'on ne tenait pas compte des changements des cours de change.

Oracle tire son chiffre d'affaires de quatre segments. Les 'cloud services & license support', qui représentent 69 pour cent du chiffre, ont progressé de 2,7 pour cent à 6,64 milliards de dollars. Les rentrées issues des 'cloud licenses & on premise licenses', qui représentent 13 pour cent du chiffre d'affaires, ont atteint 1,22 milliard de dollars, en recul de 9 pour cent. Quant au 'Hardware' et aux 'Services', chacun représentant 9 pour cent du chiffre d'affaires, ils s'établissent respectivement à 891 et à 817 millions de dollars, en régression de 5 pour cent en comparaison avec la période correspondante de l'année dernière.

Dans un communiqué relatif aux résultats trimestriels, Oracle laisse entendre que ses systèmes ERP, Fusion ERP et NetSuite ERP ont conjointement enregistré une hausse de 32 pour cent. L'entreprise s'attend à une nouvelle croissance dans le nuage au fur et à mesure que les entreprises migreront leurs systèmes dans ce dernier.

Oracle progresse donc dans son principal segment et régresse dans les trois autres. L'entreprise insiste cependant sur le fait que les cours de change lui ont joué un tour pendable. A valeurs constantes, le recul aurait été quelque peu inférieur, et la hausse du chiffre d'affaires aurait été un peu supérieure.

Le bénéfice net a grimpé à 2,33 milliards de dollars, soit 61 cents américains par action. C'est 5 pour cent de plus que durant la période correspondante de l'année précédente, voire 9 pour cent de plus si l'on ne tient pas compte des valeurs changeantes. Pour le trimestre en cours, Oracle table, compte non tenu des cours de change, sur un bénéfice oscillant entre 86 et 88 cents américains par action.