Android utilise actuellement le système de fichiers ext4. Mais selon l'entreprise IT Esper, qui tient aussi à jour un blog Android, tous les appareils à partir d'Android 13 migreront vers EROFS (Enhanced Read-Only File System).

Esper se base entre autres sur des conseils précédemment prodigués par Google, mais aussi sur des références dans le code-source annonçant l'arrivée d'EROFS. Le grand avantage ici, c'est que pour les parties 'read-only' du stockage, cela fonctionnera plus rapidement et cela occupera moins d'espace. Rien que sur le firmware d'Android, il y aurait un gain de 800 mégaoctets.

Grâce à Huawei

Le nouveau système de fichiers existe depuis quelques années déjà et a été initialement développé par Xiang Gao, un ingénieur qui était à l'époque au service d'Huawei. L'entreprise l'utilisa sur des millions de ses téléphones, plus précisément dans sa couche logicielle Emui 9.1. Depuis fin 2019, le système est également intégré au noyau Linux (à partir de la version 5.4) et depuis l'année dernière, il est utilisé aussi chez OPPO et Xiaomi.

Comme tout cela s'est déroulé sans problèmes notables, Google juge à présent que le moment est vendu d'opter elle aussi pour le nouveau système. Même si cela ne concernera - par souci de clarté - que la partie mode lecture uniquement de votre téléphone, telle le firmware.

Android utilise actuellement le système de fichiers ext4. Mais selon l'entreprise IT Esper, qui tient aussi à jour un blog Android, tous les appareils à partir d'Android 13 migreront vers EROFS (Enhanced Read-Only File System).Esper se base entre autres sur des conseils précédemment prodigués par Google, mais aussi sur des références dans le code-source annonçant l'arrivée d'EROFS. Le grand avantage ici, c'est que pour les parties 'read-only' du stockage, cela fonctionnera plus rapidement et cela occupera moins d'espace. Rien que sur le firmware d'Android, il y aurait un gain de 800 mégaoctets.Le nouveau système de fichiers existe depuis quelques années déjà et a été initialement développé par Xiang Gao, un ingénieur qui était à l'époque au service d'Huawei. L'entreprise l'utilisa sur des millions de ses téléphones, plus précisément dans sa couche logicielle Emui 9.1. Depuis fin 2019, le système est également intégré au noyau Linux (à partir de la version 5.4) et depuis l'année dernière, il est utilisé aussi chez OPPO et Xiaomi.Comme tout cela s'est déroulé sans problèmes notables, Google juge à présent que le moment est vendu d'opter elle aussi pour le nouveau système. Même si cela ne concernera - par souci de clarté - que la partie mode lecture uniquement de votre téléphone, telle le firmware.