Microsoft teste actuellement l'introduction du nouveau navigateur via l'anneau Release Preview du programme Windows Insider. Les participants à ce programme reçoivent les mises à jour pour Windows 10 en général quelques semaines avant les utilisateurs 'ordinaires' et ce, même s'il s'agit ici souvent de nouvelles fonctions qui ne sont pas encore tout à fait au point (et parfois même supprimées avant la version finale).

Plus rapide et plus compatible

Selon le site web Softpedia, le déploiement de la nouvelle version d'Edge via le programme Windows Insider vient à présent de démarrer vraiment. Il y a dès lors de fortes chances pour que les utilisateurs Windows 'ordinaires' reçoivent un de ces prochains jours la mise à jour dans leur ordinateur. La nouvelle version d'Edge, basée sur le projet open source Chromium de Google, pouvait du reste être installée manuellement depuis la mi-janvier déjà pour Windows, macOS, iOS et Android.

Le passage du navigateur Edge classique à la version dotée du moteur Chromium devrait non seulement rendre Edge plus rapide, mais assurer aussi une plus grande compatibilité avec les extensions et les sites web. Bref, tout ce qui semble bien pour Google Chrome (le navigateur le plus populaire au monde), le sera aussi pour Edge. Pour les entreprises, citons encore un mode Internet Explorer spécial affichant les sites et outils web et tournant comme le fait l'ancien navigateur de Microsoft.

Microsoft a aussi équipé le nouveau navigateur d'un mode InPrivate, une fonction comparable au mode Incognito de Google Chrome et qui fait surfer les utilisateurs sans que soient suivies toutes leurs manipulations. Pour améliorer encore le respect de la vie privée, le navigateur embarque en outre une protection contre ce qu'on appelle les 'trackers' (traceurs).

Microsoft teste actuellement l'introduction du nouveau navigateur via l'anneau Release Preview du programme Windows Insider. Les participants à ce programme reçoivent les mises à jour pour Windows 10 en général quelques semaines avant les utilisateurs 'ordinaires' et ce, même s'il s'agit ici souvent de nouvelles fonctions qui ne sont pas encore tout à fait au point (et parfois même supprimées avant la version finale).Selon le site web Softpedia, le déploiement de la nouvelle version d'Edge via le programme Windows Insider vient à présent de démarrer vraiment. Il y a dès lors de fortes chances pour que les utilisateurs Windows 'ordinaires' reçoivent un de ces prochains jours la mise à jour dans leur ordinateur. La nouvelle version d'Edge, basée sur le projet open source Chromium de Google, pouvait du reste être installée manuellement depuis la mi-janvier déjà pour Windows, macOS, iOS et Android.Le passage du navigateur Edge classique à la version dotée du moteur Chromium devrait non seulement rendre Edge plus rapide, mais assurer aussi une plus grande compatibilité avec les extensions et les sites web. Bref, tout ce qui semble bien pour Google Chrome (le navigateur le plus populaire au monde), le sera aussi pour Edge. Pour les entreprises, citons encore un mode Internet Explorer spécial affichant les sites et outils web et tournant comme le fait l'ancien navigateur de Microsoft.Microsoft a aussi équipé le nouveau navigateur d'un mode InPrivate, une fonction comparable au mode Incognito de Google Chrome et qui fait surfer les utilisateurs sans que soient suivies toutes leurs manipulations. Pour améliorer encore le respect de la vie privée, le navigateur embarque en outre une protection contre ce qu'on appelle les 'trackers' (traceurs).