On peut manquer le bateau, mais on peut aussi partir trop vite, comme c'est arrivé au pionnier taïwanais des smartphones HTC. Ces dernières années, l'entreprise a décidé de changer son fusil d'épaule et de déplacer des investissements dans les smartphones vers la réalité augmentée (AR) et la réalité virtuelle (VR). En fin de compte, ce nouveau marché ne croît cependant pas aussi rapidement qu'attendu.

Entre-temps, HTC essuie des pertes trimestre après trimestre et a vu sa part sur le marché des smartphones continuer de régresser. Ces dernières années, HTC a effectué des coupes sombres dans son personnel et a vendu une part de sa division smartphones à Google. En Belgique, les smartphones HTC représentent actuellement moins d'un pour cent de part de marché.

Yves Maitre, qui est devenu il y a deux semaines le nouveau CEO de HTC, a mis directement le doigt sur la plaie dans une interview accordée lors de la conférence TechCrunch Disrupt. On lui demanda ce qui n'avait pas bien fonctionné depuis 2011, lorsque HTC possédait encore une part de 11 pour cent du marché mondial des smartphones.

"HTC a arrêté d'innover dans le domaine du hardware pour smartphones, alors qu'Apple, Samsung et, récemment, Huawei y ont précisément investi de manière incroyable", a répondu le Français. "Nous ne l'avons pas fait, focalisés que nous étions sur les investissements dans la VR. C'était en soi un bon choix, sauf qu'il a été fait au mauvais moment. Il est très difficile d'anticiper sur le temps. Nous avons commis une erreur de timing et nous en payons les pots cassés."

Retour au marché des smartphones?

Maitre a déclaré être certain que l'entreprise va reprendre du poil de la bête. La priorité demeure 'la 5G et la XR' (eXtended Reality, un terme désignant à la fois la réalité augmentée, la réalité virtuelle et la réalité mixte), mais l'entreprise souhaite aussi jouer de nouveau un rôle significatif sur le marché des smartphones.

Pour ce qui est du premier point, HTC envisage surtout le marché professionnel. "A présent, 70 à 80 pour cent des données 5G sont utilisées pour le marché B2C, surtout la diffusion vidéo. Les prévisions nous apprennent que ce sera l'inverse d'ici cinq ans. A cette date, 80 pour cent des données 5G seront utilisées pour le marché B2B. Je ne crois pas que HTC doive concurrencer Facebook en matière de réalité virtuelle pour le marché à la consommation", a-t-il expliqué.

Maitre pense par ailleurs que la XR sera d'ici quatre à cinq ans plus importante que le mobile, même s'il reconnaît que son entreprise était plutôt trop optimiste à propos de la vitesse à laquelle les gens allaient accueillir la VR. "La grande majorité ne se sent pas encore à l'aise avec la VR", ajoute encore le CEO de HTC. "Nous sommes passés trop vite du mobile à la XR".

Récemment, HTC a introduit ses nouvelles lunettes VR Vive Cosmos. Pour ce qui est du dernier smartphone lancé par HTC, il faut remonter à mai de l'année dernière, lorsque l'U12+ est sorti. Tout semble indiquer à présent que l'entreprise veuille annoncer un nouveau smartphone dans les mois à venir. Dans ce but, elle cible une catégorie de prix plus élevée et envisage surtout le marché européen. "Nous devons à nouveau convaincre les gens avec du bon matériel et une photographie de qualité", conclut Maitre.